AFFAIRE SEXE AU LYCÉE BILINGUE DE KRIBI : UN JOURNALISTE DE VISION 4 FRAPPÉ PAR L’ENSEIGNANT D’EPS

0
670

Jean-Claude KAMTA, journaliste correspondant de Vision 4 à Kribi a été sauvagement battu le 03 mars 2021 par l’enseignant de Sport du Lycée Bilingue de cette localité lors de la réunion du conseil de discipline des élèves ayant réalisé des scènes et vidéo de pornographie au sein de l’établissement.

Suite à une scène pornographique réalisée par certains élèves du Lycée Bilingue de Kribi, le journaliste Jean-Claude KAMTA a été tabassé par les enseignants lors de la réunion du conseil de discipline organisée par le Chef de l’établissement. Le visage déformé par les gibbosités, la plaie aux lèvres, la chemise tachée de sang, c’est de cette manière qu’il est sorti de ce lycée avec l’aide de certains bienfaiteurs.

Selon les sources venant d’un collègue,  la fille du journaliste a été citée dans l’affaire pornographie au Lycée Bilingue de Kribi et il allait à l’établissement entend que parent d’élève convoqué pour la réunion du conseil de discipline de cette affaire. Par la suite, la salle de la réunion était interdite aux journalistes. S’agissant donc du journaliste mis en cause, s’étant identifié comme parent d’élève, ce dernier devait normalement être admis dans la salle; sauf qu’apparemment, le journaliste en question ne restait pas en salle. Il faisait les tours dehors, s’agitant assez. La goutte d’eau qui déborde donc le vase est qu’arrivé au tour de sa « fille », monsieur le journaliste déclare qu’on dérange les gens pour rien, la vidéo montre même d’abord quoi? Stupéfaits les enseignants s’exclament que quoi? Le type continue dans sa lancée en mettant la faute sur les enseignants. Voilà donc comment les éclats de voix commencent et le professeur de Sport lui a donné des coups de poing et la bagarre générale a déclenché.

La scène se déroule le 03 mars 2021 dans la mouvance du conseil de discipline au lycée bilingue de Kribi, département de l’Océan, région du Sud. Les acteurs et preneurs d’images pornographiques ont été exclus définitivement sous la pression du ministère des Enseignements secondaires.

Le proviseur du Lycée bilingue de Kribi, Jean Maurice NOAH a demandé des excuses au journaliste et s’est dit surpris par l’acte posé par ses enseignants en l’occurrence l’enseignant d’EPS monsieur KAMSU, chef service des sports de son lycée. Selon le proviseur l’enseignant de sport « a profité d’une situation d’éclats de voix pour asséner des coups de poing au représentant de Vision 4 dans la nuit du 03 mars 2021 au moment où ses collègues le conduisait hors de l’enceinte du lycée au même moment que celui de DBS TV »

Il y a quelques semaines, c’était le porte-monnaie magique qui faisait la Une dans le même lycée et maintenant affaire sexe dans ce lycée. Quel avenir pour ces enfants !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here