Cameroun/innovation numérique : Nervis TETSOP lauréat, il raffle la mise

0
259

A seulement 22 ans, il a remporté les 10 millions FCFA mis en jeu pour l’innovation numérique au Cameroun. Un prix spécial du chef de l’Etat son excellence Paul Biya. Nervis TETSOP NZOMETIAH est le lauréat du concours lancé dans le cadre de la deuxième semaine de l’innovation numérique qui s’est achevée le vendredi 28 août 2020. Il doit cette récompense à son projet E-waste 3D Printer, primé sur une vingtaine de start-ups. Un génie au « parcours électronique ».


Il est l’initiateur de l’imprimante 3D pour l’éducation, au cameroun. Une nouvelle étoile venue de l’université de Buéa dans le sud-ouest, pour briller à Yaoundé dans la région du Centre. Nervis Tetsop Nzometiah envisage de fabriquer des masques de protection pour lutter contre la propagation de la pandémie du COVID-19. Une cause louable pour le natif de Lebialem qui veut inscrire son nom et celui de sa start-up dans les annales de batailles anti Covid-19. L’étudiant à l’ingénierie de système électrique voit en son projet E-waste 3D « une motivation pour les jeunes, ils doivent identifier les problèmes de leurs environnements et y trouver des solutions », exhorte le lauréat.

Un outil fabriqué à partir des déchets électroniques. Le numérique n’a pas de secret pour ce technicien ingénieux piqué par le virus de l’électronique depuis son enfance. Son baccalauréat F3 en poche, Nervis décide de faire de sa maladie une vocation « Je suis entré à l’université de Buéa pour étudier l’ingénierie. J’ai soutenu ce mois et je sors en décembre avec une licence en ingénierie des systèmes électroniques. » Il a reçu son prix des mains de la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng. Un chèque de 10 millions de FCFA. À cela, s’ajoute le don d’un ordinateur portable, d’un smartphone, d’un modem 4G d’un accès de connexion à la plateforme de Tony Elumelu et bien d’autres lots. Fin joyeuse de la deuxième semaine de l’innovation numérique lancée par le chef de l’Etat à Yaoundé.

E-waste 3D du jeune entrepreneur, marque le début de la révolution numérique au Cameroun.

Agnès DAITIKAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here