Cameroun :  L’approche HIMO va générer près de 100.000 emplois décents durant les 05 prochaines années.

0
258
Spread the love

C’est l’ambition que se donne le Programme National Intégré d’Aménagement des Collectivités Territoriales Décentralisées par approches Haute Intensité de Main d’Oeuvre (PACTD-HIMO), dont le document a été validé ce mercredi 01 juillet 2020 à Yaoundé, au cours d’un atelier présidé par le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey.

Les travaux ont vu la participation des élus locaux, des représentants des syndicats de travailleurs, des représentants des administrations publiques promotrices des approches HIMO ainsi que des partenaires techniques et financiers, notamment le Bureau international du travail.
La rencontre a permis de procéder à la validation technique du document relatif au PACTD-HIMO, à travers un examen critique du draft provisoire élaboré par les experts du MINEPAT et du BIT. Des suggestions et recommandations pertinentes ont également été formulées, en vue d’enrichir la stratégie d’intervention de ce programme, ses composantes, ses mécanismes de gestion, y compris le dispositif institutionnel de sa mise en œuvre et de suivi évaluation.

L’approche Himo valorise les matériaux locaux et emploie la main d’œuvre locale des populations riveraines et des PME locales pour construire les infrastructures de base notamment les routes, les centres de santé, les écoles, les ouvrages d’art ainsi que des logements d’astreinte des agents de l’Etat des zones reculées. Elle participe également à la création de la richesse dans la localité où l’ouvrage est en cours de réalisation.

« Nous avons beaucoup appris et avons gagné beaucoup d’expériences au terme de la phase pilote mise en œuvre depuis 2013. Nous avons travaillé à peu près avec 38 communes et injecté environ 9 milliards de FCFA pour près de 6 200 emplois créés et 3 milliards de FCFA ont été redistribués comme salaires aux populations riveraines et ouvriers qui assuraient les différentes taches. » explique le coordonnateur national de l’unité technique HIMO.

En s’appuyant sur le décret du PM du 24 mars 2014 fixant les conditions d’application des approches Himo au Cameroun, Médard Kouatchou exprime le vœu que celles-ci soient mise en œuvre par toutes les administrations à l’effet de contribuer à la lutte contre le chômage des jeunes.

Demetrio WOUASSOM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here