CAMEROUN: LE CAMEROUNAIS INNOTECH LAB CONÇOIT ET MONTE UN VÉHICULE

0
38

Créé en 2020, le projet bénéficie du partenariat du constructeur aéronautique français Dassault Aviation et du soutien du ministère en charge de l’Industrie et des PME.

Le top management du centre technologique camerounais Innotech Lab, basé à Mvan (dans la périphérie de Yaoundé), a annoncé au cours d’un point de presse le 28 septembre à Yaoundé, avoir conçu et monté un véhicule.

L’ingénieur Mbang Sama, responsable d’Innotech Lab a déclaré à cet effet, « Un véhicule entièrement conçu et monté au Cameroun sera présenté à l’occasion de la première Journée de l’innovation technologique le 6 octobre prochain. À cette occasion, Innotech Lab inaugurera son premier véhicule DTA-001 ».

Celui qui est par ailleurs responsable de la numérisation et de la simulation des cas de charge de fabrication dans la TecFactory de Mercedes-Benz en Allemagne n’a pas donné plus de details sur le projet et n’a pas ouvert les portes de son unité de montage à la presse. Mbang Sama a indiqué simplement que l’un des partenaires techniques du projet est le constructeur aéronautique français Dassault Aviation avant d’ajouter avoir le soutien du ministère en charge de l’Industrie et des PME.

Innotech Lab a été inauguré le 14 octobre 2020 à Yaoundé par le ministre des PME, Achille Bassilekin II. La structure a pour principaux pôles d’activités: le prototypage pour l’innovation, l’incubation et la formation. Ledit centre est le projet d’une organisation dénommée Digital Transformation Alliance (DTA), créée par des ingénieurs camerounais de la diaspora, notamment basés en France et en Allemagne.

Cette annonce n’est pas la première du genre. On se souvient qu’en 2016, la Mission d’aménagement et de gestion des zones industrielles du Cameroun (Magzi) a mis, à la disposition du consortium indo-chinois Cameroon Automobile Industry Company (CAIS) des terres d’une superficie de 15 hectares, pour l’implémentation de son projet de construction d’une unité de montage de véhicules à Douala. Mais le projet n’est toujours pas encore réalisé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here