CAMEROUN : LES PREMIERS CURE-DENTS « MADE IN CAMEROON » BIENTÔT SUR LES MARCHÉS

0
55

L’entreprenariat au Cameroun fait ses preuves avec l’arrivée des premiers cure-dents. Le but est de mettre fin à l’importation de ce produit qui est énormément consommé dans le pays.

Les premiers cure-dents made in Cameroon seront disponibles sur le marché dès le mois de mars 2022. L’information a été donnée par Roger Brice KAMSU, ingénieur camerounais et promoteur de l’entreprise Kamcuredent. Il s’exprimait au cours d’une conférence de presse le 12 novembre dernier à Yaoundé, capitale du Cameroun.

En plus de la fabrication des premiers cure-dent 100% made in Cameroon, il sera également question pour Roger Brice KAMSU d’aménager des espaces de culture et des unités de transformation de bambous de Chine et des déchets de bois. Ce qui permettre de créer d’ici à 2025, des emplois directs et indirects pour près de 600 jeunes.

« Nous avons constaté que le Cameroun consomme énormément des cure-dents. Nous avons estimé qu’il était important de stopper l’importation de ce produit, étant donné que nous avons abondamment de la matière première surplace pour en produire nous-mêmes. C’est de là qu’est partie l’idée de Kamcure-dent SARL qui est la première unité de production des cure-dents au Cameroun. Nous comptons avec la mise sur pied de ce projet, contribuer à la réduction du chômage avec la création d’au moins 100 emplois à court terme », a confié Roger Brice KAMSU. Des propos recueillis par nos confrères du Le Bled Parle.

Pour sa part, Anne NGA NGO, chef de la Cellule de la Stratégie et de la promotion industrielle au ministère des Mines, la jeunesse camerounaise ne manque pas de talents. « Je suis réellement impressionnée par ce que la jeunesse camerounaise est capable de faire. Ce projet est d’autant plus intéressant dans la mesure où le cure-dent fait partie intégrante de notre quotidien. Même en dehors du repas. Avec ce projet, c’est un bon pan de notre balance commerciale qui va être revue. Pour ce qui est du gouvernement, Il y a la loi sur l’incitation à l’investissement privé qui est disponible pour accompagner les investisseurs. Il y a un encadrement institutionnel qui se fait à plusieurs niveaux », a-t-elle déclaré.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here