CAMEROUN: POLITIQUE : JOSHUA OSIH REFUSE LA COALITION AVEC LES PARTIS DE L’OPPOSITION.

0
1447
Spread the love

LE CHAIRMAN NI JOHN FRU NDI A CHOISI LA VILLE DE MBOUDA POUR PASSER OFFICIELLEMENT LE TÉMOIN AU NOUVEAU CANDIDAT DU SDF POUR LA PROCHAINE ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE. 

LE MEETING LANCÉ À LA PLACE DES FÊTES DU VILLAGE D’EMMANUEL NGANOU DJOUMESSI A PERMIS AU PORTE-ÉTENDARD DU PARTI DE LA BALANCE DE DONNER SON AVIS PAR RAPPORT À LA COALITION POUR UN CANDIDAT UNIQUE DE L’OPPOSITION.

Nombreux sont les militants, sympathisants et curieux qui ont pris d’assaut la place des fêtes de Mbouda à l’occasion du meeting du SDF pour la sensibilisation et la mobilisation des populations en faveur des inscriptions massives sur les listes électorales. Un événement présidé par le chairman Ni John FRU NDI avec pour articulation majeure, le passage de témoin à Joshua OSIH NAMBANGI.

    

Occasion pour plusieurs participants de satisfaire leur curiosité à l’issue de la présentation du candidat du SDF pour la présidentielle de 2018 : « Je suis venu écouter le nouveau visage du SDF pour me situer par rapport à mon choix lors du vote surtout que nous avons tant attendu que le chairman passe la main à quelqu’un d’autres ». Cette déclaration de Bruno FOMEKONG rejoint celle de LOBE Boris Valérie qui espère, souligne-t-il, écouter un discours convainquant : « Si seulement le nouveau monsieur là pouvait nous aider avec le problème de l’APEE qui nous menace à Balepo dans l’arrondisement de BABADJOU! Voilà pourquoi j’attends ici depuis près de 2 heures ».

Ces réactions recueillies une heure de temps avant l’arrivée de l’hôte du meeting prouvent que ces personnes sont venues découvrir le projet de société du candidat du SDF. Curiosité non satisfaite car, dès sa prise de parole pour présenter le nouveau candidat du parti, le chairman annoncera que le SDF n’est pas encore en campagne électorale et indique par la même occasion que Kousséri dans la région de l’Extrême-Nord est le lieu indiqué pour le lancement de la campagne Nationale. Des propos entérinés par Joshua OSIH NAMBANGI qui relève que le moment venu il déroulera son projet de société.

JOSHUA OSIH NAMBANGI DIT NON À LA PLATE-FORME DE L’OPPOSITION.

Le SDF ne ralliera aucun parti pour former la coalition en vue de porter un candidat unique de l’opposition pour la future élection présidentielle. Sauf si, les candidats des autres formations politiques décident de l’accompagner, a déclaré Joshua OSIH NAMBANGI ce lundi 30 Avril 2018, à l’occasion de son premier contact avec les populations de l’Ouest après son élection comme candidat du SDF pour la présidentielle : « l’opposition camerounaise c’est celle qui est devant vous aujourd’hui et cette opposition a un seul candidat qui vous parle. Si d’autres veulent nous accompagner au pouvoir, ils sont bienvenus; nos portes seront grandes ouvertes. Ceux qui ne veulent pas nous accompagner seront dans notre opposition. Donc, ils ne peuvent pas se prévaloir du titre d’opposant quand tout ce qu’ils font c’est d’essayer de détruire l’opposition. Il faut faire très attention parce que nous allons à cette élection pour la gagner et nous allons la gagner avec tous ceux qui vont nous accompagner et n’allons pas nous arrêter parce qu’ils n’ont pas la force, ni les combattants que nous avons et qu’ils n’ont pas l’envie véritable de gagner ».

Cette prise de position de la nouvelle star du parti de la balance intervient dans un contexte où nombreux sont ceux qui pensent que pour renverser le régime en place, une coalition entre les partis de l’opposition est la voie la mieux indiquée. Une idée battue en brèche par Joshua Osih qui justifie sa position par l’histoire politique du Cameroun : « Il ne faut pas qu’on vous trompe en vous disant que sans une candidature unique pour l’opposition on ne pourra pas gagner. En 1992 le SDF a gagné mais il n’était pas le seul parti de l’opposition à aller aux élections et il y’avait des traitres. Malgré cela le SDF a gagné et nous allons encore gagner en 2018 ».

À noter que le périple de Joshua OSIH NAMBANGI à l’Ouest a commencé par un bain de foule au marché A de Bafoussam suivi d’un tour de la ville de Mbouda avant la chute à la place des fêtes de ladite localité.

Flore KAMGA KENGNE

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here