fbpx
14.2 C
New York
mercredi, octobre 20, 2021
spot_img

CAMEROUN: UN POLICIER MEURT EN ESCORTANT LES OFFICIELS DE LA CAF À DOUALA

Suite à un accident de circulation dans la ville de Douala au lieu-dit Youpwé, en accompagnant les officiels de la CAF, un policier a rendu l’âme la semaine dernière.

Le vendredi 17 septembre 2021 restera un jour funeste pour la promotion 2012 du Centre d’instruction et d’application de la police de Mutengene, dans la région du Sud-Ouest. En effet, cette promotion a perdu un des siens ce jour-là,  dans un accident de circulation à Douala, dans la région du Littoral. Il s’agit du gardien de la paix principal Yannick HINGSOU en service au groupement régional de la voie publique et de la circulation du Littoral comme motocycliste.

En kiosque ce 20 septembre 2021, le quotidien Cameroon Tribune rapporte que le fonctionnaire de police a trouvé la mort le vendredi 17 septembre 2021, aux environs de 12h30 au lieu-dit Tradex Youpwé, suite à un accident de la circulation. «Le policier y a heurté un camion en stationnement», peut-on lire dans les colonnes du journal.

« Il était alors en service, en train d’escorter des officiels de la Confédération africaine de football (CAF), chargés de diriger une rencontre internationale opposant DFC 8ème Arrondissement (représentante de la République centrafricaine en ligue africaine des champions) à celle du Jwaneng Galaxy (Botswana) au stade de Japoma», poursuit notre confrère.

L’un des camarades de promotion et collègue de Yannick Hingsou qui l’a vu quelques minutes avant l’accident pleure son frère. «Mon binôme de main, toujours sympa, gentil, rassembleur d’hommes, où vas-tu le diamant noir ?», s’interroge BITOMA B, dans une publication sur un réseau social, reprise par le journal. Il poursuit en disant: «la promotion 2012 te pleure. Nous sommes sans voix ! Rip, bro», note le quotidien.

Interrogé, l’un des supérieurs du regretté Yannick, l’officier Antoine MBA, commente que: « Yannick HINGSOU était un bon travailleur, un collègue affable, compréhensif, un fidèle compagnon », lit-on. Le corps sans vie du gardien de la paix principal a été déposé à la morgue de l’hôpital de la garnison militaire de Douala. Il était fiancé et père d’un enfant.

Ceci pourrait vous interessé

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Restez Connecter

2,593FansLike
58FollowersFollow
9FollowersFollow
0FollowersFollow
921FollowersFollow
SubscribersSubscribe

Derniers Articles

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir tous nos prochains articles en exclusivité dans votre boîte e-mail