Home Actualités CAN 2022 / CHAN 2021 : DOUALA PEAUFINE LES DERNIERS DÉTAILS.

CAN 2022 / CHAN 2021 : DOUALA PEAUFINE LES DERNIERS DÉTAILS.

0
CAN 2022 / CHAN 2021 : DOUALA PEAUFINE LES DERNIERS DÉTAILS.

La Confédération Africaine de Football a adopté un nouveau calendrier pour le CHAN et la CAN. Le cameroun reste l’hôte des deux compétitions continentales.

Initiallement prévu en Avril 2020, le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), se disputera finalement en janvier 2021. La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) quant à elle programmée en 2021, se tiendra plutôt en 2022. Cet autre décalage est dû à l’épidémie de Corona virus. C’est ce qui ressort de la réunion du comité exécutif de la CAF tenue mardi 30 juin 2020 en vidéo conférence.

C’est définitif. Les prochaines éditions du CHAN et de la CAN, restent en terre camerounaise! Même s’il faudra encore attendre 7 mois de plus pour le Championnat d’afrique (CHAN) et plus d’un an pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). La ville Douala et ses stades, sont par riccochet, affectés par cet énième report qu’on espère le dernier. Quoi que le president des sites de Douala n’est pas surpris par ces nouveaux reports, vue le contexte sanitaire actuel. Une décision prévisible pour le gouverneur de la région du littoral Dieudonné IVAHA DIBOUA:

« L’environnement était tel que cette décision a dû presque s’imposer aux membres de la CAF. Nous serions entrain d’abriter ces rencontres si le Corona Virus ne s’était pas invité. L’instance faitière tenait à protéger les joueurs et la population de la propagation du Covid-19. C’est peut-être une déception que les choses ne soient pas arrivées plutôt. Mais par ailleurs s’il est question de protéger les uns et les autres, je dirais que c’est une décision sage. »

« Les stades sont presque prêts »

Il ya donc bon espoir que d’ici au mois de janvier 2021, la crise sanitaire actuelle soit complètement arrêtée et que les stades de Japoma et de Bépanda tous deux quasiment prêts, célèbrent ces deux fêtes du football africain. Le patron du Littoral rassure sur l’avancement des travaux dans les stades: « L’état des lieux au niveau de Douala est tel que nous étions presque prêts pour acceuillir toutes les rencontres selon le premier calendrier. Les accès au niveau de Japoma sont complètement faits. Avec l’éclairage du parking de 24 hectares à l’extérieur plus les 1.500 espaces réservés aux véhicules à l’intérieure. Il ya également la pénétrante Est, qui va du stade pour sortir à la station Total Nkolbong. Cet ouvrage nous donnait des soucis. Mais aujourd’hui, c’est achevée. Il reste tout simplement que l’on puisse poser des panneaux d’éclairage sur cet axe là. Ça va désengorger la voie pour ceux qui viennent de Nyalla ». « Il sera donc possible de partir de Nyalla pour le stade et de partir du stade directement pour le pont de la Dibamba sans prendre l’axe de la pénétrante Est. Au niveau de Bépanda également, le stade est prêt. Le stade d’entraînement aussi. Pareil pour les stades de Bonamoussadi et Mbappé Léppé qui abrite en ce moment, un centre de traitement du Covid-19. »

« Les entrepreneurs sous pression« 

C’est formel et officiel, les institutions de la capitale économique mettront à profit cette période d’attente quoi que forcée, pour davantage embellir la ville et faire sortir de terre, plusieurs autres gratte-ciels. « Au niveau des hôtels, il n’y a pas de problème. Un hôtel cinq étoiles est par ailleurs, en chemin. De quoi satisfaire grandement, la Confedération Africaine de Football. Nous l’avons déjà visité. D’ici septembre 2020, il sera également terminé pour être ouvert avant janvier 2021. » Les opérateurs économiques et les civils devront redoubler d’éffort:  » À quelque chose malheur est bon. Nous continuons de pousser les entrepreneurs à continuer de travailler. Les pluies actuelles ralentissent les travaux. Mais ils vont reprendre. Avec ce nouveau décalage nous avons toute la confiance que les travaux sur la pénétrante Est puissent être achevés avant l’échéance définie. Nous voulons que nos populations mettent un accent sur l’hygiène et la salubrité. C’est très important que ces ouvrages là ne puissent pas briller dans un certain désordre. »

De la voix la plus autorisée de la capitale économique, les doualais sont donc appélés à tout mettre à contribution pour conserver le caratère déja historique de ces éditions du CHAN 2021 et CAN 2022, au Cameroun. La CAN, grand-messe du football africain est encore au stade des éliminatoires. Deux journées seulement ont pu avoir lieu avant la crise du Covid-19. Cette deuxième édition de la can à 24 nations, se fait toujours désirée au Cameroun depuis 2019.

Lydienne Ndedi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here