COVID-19 : LA BANQUE MONDIALE OCTROIE UN PRÊT 15 MILLIARDS DE FRANCS CFA AU CAMEROUN

0
55

Le Cameroun a bénéficié d’un prêt de 15 milliards de la Banque mondiale. À rembourser du 15 octobre 2025 au 15 avril 2045, cet argent est destiné à financer plusieurs aspects de la lutte contre le Coronavirus.

Ousmane DIAGANA, vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et centrale, en séjour au Cameroun il y a quelques jours, a déclaré que le guichet Association internationale de développement (IDA) a accordé au pays un prêt de 15 milliards de Francs Cfa, pour financer le projet de préparation et de réponse à la Covid-19.

Le principal de ce crédit sera remboursé conformément au calendrier suivant : du 15 octobre 2025 au 15 avril 2045 inclus, pour un taux d’intérêt de 1,65%. Mais du 15 octobre 2045 au 15 avril 2050 inclus, si le Cameroun n’a pas remboursé cette dette, le taux d’intérêt passera à 3,40%.

Approuvé en septembre 2020, la convention de financement de ce projet n’a été signée qu’en août 2021, alors qu’il doit être clôturé en septembre 2022. Il reste donc en principe un an au pays pour consommer cet argent destiné à financer plusieurs aspects de la lutte contre le Coronavirus.

Il s’agit notamment du renforcement des systèmes de surveillance des maladies, y compris les systèmes de surveillance transfrontaliers et communautaires, la détection des cas, la notification aux points d’entrée ; la recherche des cas contacts ; le renforcement des capacités des agents de santé de première ligne pour la prévention et le contrôle des infections ; les enquêtes épidémiologiques ; la fourniture de données et d’informations pour la prise de décision et les activités d’atténuation de la réponse.

Ce projet vise également la réalisation des évaluations de risques de maladies infectieuses aux interfaces humaines, animales et écosystémiques ; l’élaboration de recommandations pour le renforcement des capacités de surveillance des maladies zoonotiques prioritaires ; et le renforcement du partage d’informations relatives aux zoonoses entre les agences concernées.

En outre, ces ressources  IDA serviront à la fourniture des équipements médicaux spécifiques à la Covid-19 ; le matériel de prévention et de contrôle des infections et des kits d’équipement de protection individuelle ; les installations de lavage des mains dans les établissements de santé ; la formation des agents de santé et du personnel d’appui à la prise en charge des cas ; le matériel d’assainissement et d’hygiène ; les systèmes de gestion et d’élimination des déchets médicaux ; les ambulances ; et des tentes médicales.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here