Éducation : Rentrée scolaire 2019 – 2020 : Les livres scolaires seront relativement disponibles.

0
620

C’est le constat dégagé par les acteurs de la chaîne du livre à l’issue d’une concertation organisée mardi dernier à Yaoundé, à l’initiative du conseil national d’agrément des matériels scolaires et des matériels didactiques.

Les libraires, les distributeurs, les éditeurs et le CNAMSMD- le conseil national d’agrément des matériels scolaires et des matériels didactiques se sont entretenus sur les questions de disponibilité des livres au titre de l’année scolaire 2019 – 2020. Les échanges ont permis d’évoquer tous les problèmes concernant les livres scolaires. À l’issue de la rencontre avec ces acteurs de la chaîne du livre, l’on a pu noter une relative disponibilité des livres même si les cas de certains éditeurs inquiètent encore. Dans un plus bref délai, le CNAMSMD qui s’est déjà livré au mois de juin dernier, à l’exercice de vérification des stocks de livres, va poursuivre  les actions dans ce même sens, avant la rentrée scolaire qui se pointe à l’horizon.

Ces assises se tenaient au lendemain de la publication des listes officielles des livres au mois de juin et juillet dernier par les ministres en charge de l’éducation dans notre pays. Quelques temps après, le CNAMSMD constaté dans certains établissements scolairesl’ajout des manuels dits conseillés sur les listes officielles des livres qu’il a proposés et qui sont déjà homologués. Cette pratique qui vise à accroître le nombre de livres est jugée illégale et contraire à l’objectif de la réforme du CNAMSMD qui est de réduire les livres dans les établissements. Il faut souligner que cette pratique est observée beaucoup plus dans certains établissements publics et confessionnels de renom. Au regard de cette pratique qui remet en cause la politique de manuel unique par matière, instruite par le président de la république, le CNAMSMD a soumis un projet de circulaire à l’intention des ministres en charge de l’éducation. Il leur propose par exemple, de demander à leurs services déconcentrés respectifs de veiller au respect des manuels officiels et d’instruire les chefs d’établissements à ne pas introduire d’autres manuels non agrées.

En outre, le CNAMSMD a rendu public un communiqué en date du 06 août 2019 dans lequel il menace de suspendre pour une durée de 06 ans, les éditeurs qui se livreraient à cette pratique.  

Demetrio WOUASSOM. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here