KRIBI : LA FOJCAM AU SECOURS DES JEUNES DE L’OCÉAN POUR UNE SENSIBILISATION CONTRE LES VIOLENCES, L’INCIVISME ET LA CONSOMMATION DES STUPÉFIANTS

0
45

La Fondation Olympia Jujitsu Cameroun (FOJCAM) a organisé un  séminaire national de formation des agents volontaires pour la sensibilisation des jeunes du samedi 10 au dimanche 11 avril 2021 à KRIBI. Il a été sous le parrainage de la délégation départementale des sports et de l’éducation physique de l’océan.

La ville de l’Océan a bénéficié d’un séminaire de formations sur la sensibilisation des jeunes contre les violences, l’incivisme et la consommation des stupéfiants  en milieu scolaire sportif et périscolaire le weekend passé. Ont participé à ce séminaire de formation des personnalités à savoir l’Imam de la mosquée centrale, le délégué départemental des sports et de l’éducation physique de l’océan, le chef service des affaires générales à la délégation départementale des sports et de l’éducation physique de l’océan, le responsable Elecam océan,  le Coordonnateur NATIONAL FOJCAM, les Coordonnateurs départementaux Lom et Djérem, Mefou et Afamba, Mifi, Littoral, Moungo, Sanaga maritime, Mfoundi, Menoua, Le CDF National FOJCAM, le chef scout de l’océan, les agents Volontaires FOJCAM venus de 06 régions du Cameroun.

Pendant ces deux jours, la formation était axée sur le mode de manipulation des stupéfiants par les jeunes, les sources d’entrée des stupéfiants dans une famille, le rôle des parents dans la lutte contre les violences, l’incivisme et la consommation des stupéfiants, les indices de consommation des stupéfiants par un enfant, le code de déontologie des agents volontaires FOJCAM, les techniques d’approche des jeunes et quelques moyens de gestion pacifique des conflits entre élèves.

Ils étaient 48 participants dont 32 jeunes et 10 parents encadrés par le Coordonnateur national FOJCAM Etienne SIGNE et des agents volontaires FOJCAM venus de six régions du Cameroun (Ouest, Centre, Est, Sud, Sud-Ouest et Littoral). Tous sont rentrés grandir de cette formation. À la sortie de ce séminaire, il a été recommandé aux agents volontaires formés de se déployer sur le terrain (associations, établissements scolaires, Eglises, etc.) pour présenter les indices aux parents et sensibiliser les jeunes afin de stopper ces fléaux. La satisfaction y était. «  Je rentre de Kribi très heureux, car la qualité de l’accueil des autorités sportives, religieuses et administratives et la réponse positive des jeunes de cette localité m’ont encouragé à avancer dans cette activité que je mène depuis neuf ans au Cameroun. » affirme Le Coordonnateur National FOJCAM. Les attestations ont été remises solennellement à toutes les personnes formées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here