La société de presse et d’éditions du Cameroun (SOPECAM) a un nouveau-né : Le Bi-hebdomadaire “Cameroon Insider”.

0
638

Il a été lancé solennellement le 25 juillet 2019 au palais des congrès de Yaoundé. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le ministre de la Communication et à laquelle assistaient de hauts responsables gouvernementaux, des diplomates, des entreprises, des acteurs de la société civile et la presse.

Cameroon Insider est un journal d’informations générales et une plate-forme d’initiatives et d’opportunités, reflétant les réalisations et les ambitions du Cameroun dans chaque secteur d’activité.  Cependant, il maintient la raison d’être un classique  média;  informer, éduquer et divertir.  Le journal s’intéresse à la vie des gens au niveau des villes, des régions et de l’arrière-pays.  Son identité unique provient d’un tabloïde bihebdomadaire entièrement imprimé en couleur sur du papier saumon de haute qualité, soulignant les valeurs républicaines de paix et de coexistence harmonieuse, tout en exerçant son professionnalisme en donnant le droit à l’information des sources appropriées pour assurer sa crédibilité et une information complète des lecteurs à travers le Cameroun et au-delà. Il est édité par la SOPECAM- la Société de Presse et d’Editions du Cameroun.

Cameroon Insider est un choix parmi tant d’autres, «une solution qui peut sauver plus d’uns C’est le cas, compte tenu des crises sociopolitiques qui frappent durement les deux régions anglophones du pays depuis maintenant plus de trois ans.

L’avènement de Cameroon Insider est un effort manifeste visant à faciliter la tâche du Cameroun et en répondant à l’appel des lecteurs anglophones pour un journal inclusif entièrement en anglais.  Le lancement de ce bi-hebdomadaire n’est pas une grâce, mais bien une volonté du gouvernement à apporter une fois de plus des solutions à la crise qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

La légende principale de la première édition n’est non plus un pari. C’est un reflet de l’opinion publique actuelle, à savoir que les élèves et les étudiants passés et présents des deux régions en difficulté devraient reprendre les cours en septembre.

Pour René Emmanuel Sadi, ministre de la Communication « Cameroon Insider est également une opportunité pour les Camerounais francophones de lire et d’améliorer leur anglais, en plus d’être utile  pour les lecteurs anglophones ».  

Le bi-hebdomadaire est le meilleur moyen de paraître dans les kiosques à journaux s’il veut confirmer cette opinion, qu’il ne faut pas priver cette éducation de ceux qui en ont le plus besoin pour affronter le monde.  Mais au-delà du fait que Cameroon Insider lance cet appel, il donne également de l’espoir aux jeunes camerounais anglophones, aux parents, aux syndicats d’éducateurs et aux élites anglophones, parce qu’ils peuvent, lire un journal entièrement en anglais et apprendre le style, la grammaire et la langue.  Dans le vocabulaire du journal, on espère également que le type d’éducation purement anglo-saxon pourra être favorisé et qu’il sera ce qu’il est supposé être, car c’est en cela que consiste Cameroon Insider;  un journal de pure culture ou style anglo-saxon.

Demetrio Wouassom.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here