OUEST/HAUT-NKAM : L’HONORABLE MARIE LOUISE TCHOUAGA AU CHEVET DES POPULATIONS VULNÉRABLES

0
69

La députée et présidente de l’association « Lueur d’espoir », leur a distribué des jouets et des denrées alimentaires, à l’occasion des fêtes de fin d’année. L’événement s’est déroulé le 22 décembre dernier à l’esplanade de la sous-préfecture de Banka.

La joie et la fierté pouvaient se lire sur les visages des populations socialement vulnérables du département du Haut-Nkam composées d’orphelins, de sourds muets, de personnes autochtones, handicapées et âgées issues des 07 arrondissements. Et pour raison, l’association « Lueur d’espoir » venait de leur distribuer des denrées alimentaires constituées de plusieurs sacs de riz, de sel, de cartons de savon, de papiers hygiéniques, de chocolats, du sucre, de jus et de bouteilles d’eau. Des vêtements, ballons, jouets pour enfants et chaussures ont également été distribués aux orphelins.

L’acte de générosité à l’endroit de cette catégorie de la population, est une action conjuguée de l’honorable Marie Louise TCHOUAGA, députée à l’assemblée nationale et présidente de l’association « Lueur d’espoir », en collaboration avec la délégation départementale des affaires sociales du Haut-Nkam.

Pour la bienfaitrice, il était question de donner du sourire et de partager le moment de joie avec les populations vulnérables de sa circonscription politique en cette période de fêtes de fin d’année. Très sensible aux souffrances de deux enfants vivant avec un handicap dû à une malformation du corps, l’honorable Marie Louise TCHOUAGA s’est engagée avec sa sœur Laurence MONTHE, une autre dame de cœur à trouver dans les plus brefs délais des solutions chirurgicales pour soulager ces enfants qui n’ont pas demandé à naitre dans cet état.

Les bénéficiaires lui ont exprimé leurs remerciements pour son geste noble posé, avant de l’exhorter à pérenniser cette action pour davantage les soutenir et assister.

Pour sa part, le délégué départemental des affaires sociales du Haut-Nkam a apprécié le geste louable de l’association « Lueur D’espoir ». Selon Alain Gervais Odjama, « venir en aide aux populations vulnérables est digne d’intérêt et salutaire. »

En présidant la cérémonie, le sous-préfet de l’arrondissement de Banka a salué les efforts de cette association, qui œuvre aux cotés des pouvoirs publics pour l’amélioration des conditions de vie des populations socialement vulnérables. L’autorité administrative a profité de la cérémonie pour inviter les autres forces vives à copier l’exemple de l’association « Lueur d’espoir » Créée en juillet 2020, l’association « Lueur d’espoir » œuvre pour la promotion de la paix, de l’unité nationale, de la solidarité, de la tolérance et de la prospérité au service de tous les camerounais.  Plus singulièrement, elle entend travailler pour l’amélioration des conditions de vie des couches défavorisées et partant des camerounais. Sa sortie dans le Haut-Nkam est la 2e du genre car elle intervient après celle effectuée à l’hôpital laquintinie de Douala en octobre 2020 où de nombreux malades souffrant de cancer ont été soignés grâce à cette association humanitaire.

CAMER PRESS AGENCY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here