Tourisme: Une île aux chimpanzés installée au Cameroun.

0
1166
Spread the love

L’île aux chimpanzés fait partie des nombreux sites touristiques que regorge le pays des Lions Indomptables. Situé dans la vaste Région du Littoral, cet espace animalier vous propose une panoplie d’espèces.

Tout comme les neuf (09) autres Régions du Cameroun, le Littoral constitue une richesse touristique et non des moindres. Monuments, plages ou encore réserves naturelles, la région côtière se distingue notamment grâce à un large éventail de de sites. L’île aux chimpanzés fait partie de ce large éventail de sites touristiques.

DSC_0281 (2)_600x400Sur le littoral camerounais, près d’Edéa, se trouve la minuscule île de Pongo. Bordée par la Sanaga, cette île accueille une association assez particulière, Papaye France, dont la mission est de protéger les chimpanzés de la région. De nombreuses ethnies camerounaises ont d’irréversibles habitudes de chasseur et continuent à braconner les chimpanzés.

Ces singes sont d’ailleurs depuis 2001 protégés dans le cadre du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (UNEP). Papaye France participe donc à cette protection et accueille régulièrement des touristes, chercheurs et autres naturalistes pour vivre une expérience unique en compagnie de nos cousins hominidés.

COMMENT SE RENDRE SUR L’ÎLE?

Vous devez tout d’abord vous rendre à Edéa, troisième ville du pays et capitale industrielle du Cameroun. On y fabrique de l’aluminium et on y extrait de la bauxite. Faites attention à la tombée de la nuit : Edéa serait la ville au monde avec la plus grande concentration de moustiques, donc habillez-vous en conséquence, n’oubliez pas votre antipaludique et utilisez si nécessaire un répulsif anti-moustique. Depuis Edéa, vous devez vous rendre à Marienberg, en taxi-brousse ou bien en moto-taxi. La route longe le fleuve de la Sanaga. Elle est très agréable.

PRÈS DE L’ÎLE DE PONGO, LE REFUGE DE BOSKO

DSC_0268 (2) (1)_600x400Une fois que vous avez arrangé votre séjour avec les membres de l’association, vous allez faire quelques provisions, notamment des fruits pour les chimpanzés et un peu d’essence pour faire l’aller-retour en bateau. Une fois arrivé sur l’île, vous y trouverez Bosko et ses chimpanzés, vivants autour d’une cabane en bois.

Des tentes sont à la disposition des visiteurs. On peut y faire du feu ; il y a de l’eau potable et quelques vivres. C’est assez rustique mais le jeu en vaut la chandelle

LES ACTIVITÉS AVEC LES SINGES

Les singes résident à 2 endroits différents : Les adultes sont en liberté sur l’île de Pongo et les petits chimpanzés vivent quant à eux dans des sortes de dortoirs en bois. Bosko les sort à plusieurs reprises tous les jours pour qu’ils se dégourdissent les bras et les jambes, qu’ils mangent, qu’ils jouent…En tant que visiteur, vous allez pouvoir participer à toutes les activités quotidiennes des chimpanzés. Par exemple, avec quelques membres de l’association, nous avons amené les chimpanzés sur un banc de sable et avons passé plus d’une heure et demi en leur compagnie pour des moments magiques. Les chimpanzés sont très joueurs et ont des comportements très proches de ceux des humains : Curiosité, taquinerie, jalousie… Vous pouvez vous amuser par exemple à les prendre par la main. Ils vous guideront où bon leurs semblent.

DSC_0240 (2)_600x400DSC_0260 (2)_600x400

S’ils vous emmènent au bord de la Sanaga, proposez-leur de boire de l’eau dans vos mains, la grimace en vaut la peine ! Si vous avez un sac à dos, prenez soin de bien le fermer. Ces petits animaux très malins adorent fouiller dans les sacoches de sac, tirer sur les fermetures, ouvrir les boutons… Sachez aussi que certains d’entre eux deviendront rapidement vos copains et n’accepteront pas que vous alliez jouer avec un autre chimpanzé. Attendez-vous donc à quelques bagarres et grognements. A part en forêt où ils peuvent vous sauter dessus depuis un arbre, les petits chimpanzés ne sont pas dangereux. Ils en restent tout de même impressionnants et vous vous apercevrez rapidement qu’ils peuvent être coriaces.

Faites attention quand ils manient des objets comme un bâton ou quand ils veulent vous monter à plusieurs sur le dos. Ces petites bêtes poilues ont tout de même de la force.

Simon Mbelek

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here