YAOUNDÉ : LE MINISTRE DES SPORTS AU STADE D’OLEMBÉ

0
61

Narcisse MOUELLE KOMBI, ministre des Sports est allé au  d’Olembé ce matin 08 avril 2021 accompagné de sa délégation afin d’évaluer le niveau de progrès des travaux. Ce stade abritera la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de football, une raison pour qu’il soit prêt avant l’événement.

Ce 08 avril 2021, le ministre des Sports a fait une descente au stade d’Olembé pour juger l’avancement des travaux. Avec sa délégation, il a décidé de se pointer sur le terrain pour voir l’évolution de ce joyau devant abriter les matchs de la CAN 2021.

«  Les stades annexes sont déjà réalisés à 98%. Les éclairages sont prêts. Il ne reste que la piste d’athlétisme. L’hôtel et le centre commercial sont évalués à 60%. Globalement, l’état d’avancement des travaux est estimé à près de 90%. », a déclaré Cyrille NTOLLO,  président du Comité ad hoc chargé du suivi des infrastructures sportives au MINSEP. Il a également présidé une réunion avec les responsables de Magil construction qui est une institution en charge du projet. La réunion a été dans l’objectif de préparer la prochaine descente de Narcisse MOUELLE KOMBI, ministre de ce département.

On pouvait voir ce matin des ouvriers, à la manœuvre, s’attelant aux derniers réglages. Au-dessus de la cuvette, certains préparant déjà l’habillage. Il sera revêtu des écailles de pangolin aux couleurs du drapeau national. L’entrée principale du stade est déjà prête.

Un décret du président de la République signé en février 2021, autorisait le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT) à axiomatiser une nouvelle convention de prêt de 55,16 milliards de FCFA, pour «le financement du projet d’achèvement des travaux de construction» de la même infrastructure, a suscité de nombreux commentaires.

Ledit décret présidentiel a permis au ministre des Sports et de l’Education physique à exposer les doutes de filouteries qui planent sur la construction de cet édifice sportif, débuté il y a quatre années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here