CAMEROUN : 43ème édition de la Journée mondiale des musées

0
14
Spread the love

La salle conférence du musée national a été le théâtre de la célébration de cette année sous fond de la pandémie du coronavirus (Covid-19).

Présidée par le Ministre des Arts et de la Culture, la célébration de cette 43ème édition de la journée mondiale des musées s’est déroulée dans un contexte marqué par la pandémie du covid-19. Selon l’Unesco, 89% des structures muséales dans le monde ont fermées partiellement ou totalement. Les grandes institutions muséales perdent quotidiennement des recettes colossales depuis quelques mois et certaines sont obligées de licencier leur personnel et le Cameroun n’est pas du reste.

Placée sous le thème « Musée pour l’égalité : diversité et inclusion » par le conseil international des musées, cette célébration met l’accent sur le caractère dynamique et évolutif des musées en tant que lieu de mémoires abritant les biens culturels. Leurs rôles dans la société évoluent et les musées  se réinventent constamment pour devenir toujours plus interactifs, privilégiant  leurs communautés axés sur les publics, flexibles, adoptables et mobiles.

Dans son discours de circonstance, le ministre Pierre Ismaël BIDOUNG MKPATT cite le président Paul BIYA dans le libéralisme communautaire: « les universaux culturels sont des valeurs qu’il faut faire recenser, préserver, promouvoir pour l’intérêt de la collectivité nationale (…) La détermination et la promotion de ces universaux culturels soutiennent la double mention d’identité culturelle et d’unité nationale de notre peuple car la culture est le ciment de l’unité » fin de citation.

Réactions

Dr Hugues HEUMEN,  directeur du musée

«Vous savez qu’il y a plusieurs types de musées, les musées de civilisation, d’histoire, d’entreprise etc. dans notre pays nous avons des musées d’arts traditionnels représentants nos quatre aires culturels qui fait la richesse de notre diversité.  Le développement et l’exposition des objets d’arts traditionnel et culturels font le charme de nos musées dont certains ont bénéficié des fonds de l’état pour leur restauration.»

Christian NANA TCHUISSEU, président ICOM Cameroun

«Merci pour cette opportunité dans un contexte particulier de cette célébration vue l’impact de la pandémie du covid-19 sur  les communautés muséales aujourd’hui car il y a une bonne partie des musées qui sont fermés à travers le monde. Pour nous les professionnels des musées, c’est un réel souci de permettre que le patrimoine soit diffusé  et connu à travers le monde. En ce qui concerne le Cameroun, comme nous l’avons dit au ministre il faut qu’il ait un accompagnement réel aujourd’hui sinon les musées seront appelés en dent de scie. L’impact de ce covid-19  est important sur les musées au Cameroun et on demande de muter vers de nouveaux sentiers à explorer, ce qui implique de nouveaux budget c’est pourquoi nous nous retournons vers les pouvoirs publics. Le Cameroun occupe une place de choix car en septembre 2019, ma modeste personne a été élue à la vice-présidente de l’ICOM. La voix du Cameroun compte et nous avons de l’expertise à faire valoir à l’international, le plus important est de tracer le chemin pour les jeunes générations.»

Clément NOUMSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here