CAMEROUN : Agriculture de seconde génération : le gouvernement met les bouchées doubles

0
121
Spread the love

C’est à l’issue de la promotion du développement des chaînes de valeurs agricoles. La filière banane plantain, l’ananas et le palmier à huile bénéficie d’un important financement de la banque africaine de développement (la BAD).

Ils sont nombreux ceux des camerounais regroupés au sein des coopératives et réseaux d’organisations professionnelles agricoles, à pouvoir bénéficier du financement de l’agrobusiness autour des chaines de valeurs agricoles de la filière banane plantain, l’ananas et le palmier à huile. C’est une initiative portée par le gouvernement du Cameroun et la banque africaine de développement. Le financement est chiffré à 75 milliards FCFA (soixante quinze milliards de FCFA) soit 115,081 (cent onze mille quatre-vingt et un) euros. La BAD y a contribué pour 77,6% (soixante-dix-sept, six pour cent), le gouvernement à 21, 5%  et les bénéficiaires 0,9%. Les bénéficiaires directs du projet sont estimés à 242.000 personnes dont 50% de femmes. Les jeunes diplômés ne sont pas en reste. L’accroissement des revenus est estimé en moyenne à 8 1 8 . 0 0 0 f c f a (huit cent dix-huit mille) par an et par ménage. Les gains de revenus sont estimés à plus de 6 000 000 FCFA par an, pour les jeunes entrepreneurs. Les volumes de productions additionnelles générées en années de croisière sont estimés à 216 000 tonnes de régime de palmier à huile, 10 000 tonnes d’ananas et 17 500 tonnes d’huile de palme.

Toutes ces informations ont été dévoilées à Yaoundé le 28 janvier 2020 au palais des congrès, lors de l’atelier national de réflexion sur la dynamique de promotion de l’usage et la fabrication des équipements de transformation des produits agricoles. Evènement parrainé par le ministre Gabriel MBAIROBE, Ministre de l’Agriculture et du Développement rural. Cette initiative précise la mécanisation agricole taillée au modèle camerounais et non greffée sur les modèles importés.

Serge KOMBOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here