Cameroun : Assemblée Nationale: Voici les enjeux de la session ordinaire du mois de juin 2020.  

0
152
Spread the love

Les travaux se sont ouverts le mercredi 10 juin 2020 au palais des Congrès de Yaoundé, qui tient d’hémicycle de l’Assemblée nationale. C’est pour la première fois que l’institution est délocalisée de son siège, qui est actuellement en construction à Ngoa-Ekelle.

À l’ouverture des travaux, le président de la chambre basse du parlement a mis en exergue les mesures gouvernementales de lutte contre le coronavirus. Dans son discours, l’honorable Cayaye Yéguié Djibril a fustigé le comportement de certains camerounais pour leur inconscience et insouciance vis-à-vis de cette pandémie.

Puis, l’on a annoncé que le bureau de l’Assemblée nationale a reçu la démission de 3 députés frappés par des incompatibilités avec leur fonction.

2 jours après l’ouverture des travaux, le parlement s’est réuni en congrès pour la réception du serment de Joseph Owona, nouveau membre du conseil constitutionnel.

Les enjeux 

Il faut indiquer que cette session ordinaire s’ouvre au lendemain de la signature par le président de la république, de l’ordonnance modifiant et complétant certaines dispositions de la loi de finances 2020. Une ordonnance qui revoit à la baisse le budget de l’Etat pour l’exercice 2020 en cours à plus de 542 milliards de FCFA et recentre le budget sur la lutte contre le coronavirus avec la création d’un compte d’affectation spéciale. Il sera question ici pour les parlementaires, de ratifier ces textes du président de la république, afin de lui donner une mise en application définitive.

Dans le cadre de la 2e édition des débats d’orientation budgétaire ayant lieu au cours de cette session, les élus du peuple vont également se prononcer sur les stratégies et les priorités de développement du gouvernement en 2020. C’est une étape importante de la procédure de préparation du projet de loi de finances. L’objectif est d’éclairer et de renforcer le contrôle parlementaire et citoyen sur l’orientation des finances publiques en moyen terme.

Les 17 et 18 juin, un séminaire d’imprégnation portant sur les politiques, réformes économiques et sociales du gouvernement sera organisé à l’intention des députés de la 10e législature.

Le 25 juin, un forum va réunir députés, membres du gouvernement et praticien de la médecine traditionnelle.

Demetrio WOUASSOM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here