CAMEROUN : Electrification rurale: Près de 88 milliards de FCFA mobilisés auprès de la Banque mondiale.

0
140
Spread the love

Un accord de crédit d’un montant de 150 millions de dollars US, soient environ  88 milliards de FCFA, en vue du financement du projet d’électrification rurale et d’accès à l’électricité dans les régions sous-desservies, a été signé le vendredi 12 juin 2020 à Yaoundé. Les documents ont été paraphés par le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey et le représentant du Directeur des Opérations de la Banque Mondiale au Cameroun, Ibrah SANOUSSI.

Le PERACE- le projet d’électrification rurale et d’accès à l’électricité dans les régions sous-desservies dont la durée de mise en oeuvre est de 05 ans, cible 06 régions du Cameroun, à savoir l’Extrême-Nord, le Nord, l’Adamaoua, le Nord-Ouest, le Sud-Ouest et l’Est. Ce projet, à travers son approche à moindre coût, vise entre autres à réduire les disparités régionales en termes de taux d’accès à l’électricité, à jeter les bases de l’amélioration de l’accès à l’électricité des ménages et à soutenir l’industrie productive et le développement des activités génératrices de revenus. Il concourt ainsi à la mise en oeuvre du plan de développement du secteur de l’électricité adopté par le gouvernement.

L’électrification rurale par extension de réseau ; le soutien aux ménages pour les coûts de production et l’électrification rurale décentralisée constituent les principales composantes majeures de ce projet qui sera exécuté par l’agence d’électrification rurale. Il intervient dans un contexte marqué par un déficit généralisé de l’électricité au Cameroun et en particulier dans les régions sous-desservies où les taux de couverture se situent autour de 50%.

Après la signature de cet important accord de financement, la banque mondiale va continuer à travailler en synergie et à appuyer le gouvernement camerounais jusqu’à la mise en œuvre de ce projet au bénéfice des populations.

Par Demetrio WOUASSOM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here