CAMEROUN : CE QUI EXPLIQUE LES COUPURES INTEMPESTIVES À YAOUNDÉ

0
151

La capitale politique est constamment dans le noir depuis le 19 mars 2021. Ceci est dû aux premiers chantiers d’amélioration de l’alimentation des quartiers de Yaoundé Nord et dans la localité proche de Soa.

 Un communiqué a été publié par le service de la communication d’Energy of Cameroon (ENEO), selon  lequel le 22 mars dernier, la première phase des travaux de renforcement des lignes de distribution qui alimentent les populations d’une partie de la capitale du pays s’achèvera jusqu’au 26 mars 2021. En raison de ces travaux, certains quartiers n’auront pas d’énergie électrique. Les populations de la ville de Yaoundé se plaignent de leur situation « Ce sont des prétextes car avant même qu’Eneo ne commence les travaux, il y avait déjà des coupures courantes. Il exagère », explique un étudiant. C’est ce qu’indique une source interne à l’entreprise à Douala, précisant que c’est aussi en partie en raison de ces travaux que certains quartiers de la capitale n’ont pas de lumière.

« L’objectif est d’amorcer une amélioration du service dans les localités suivantes : Soa Ville, Nkolfoulou, Fougerol, Montée Saplait, Ngoulmekong, Ngousso, Abattoir, Emana, Messassi, Nkolondom, Face Gyneco, Tsinga Village et environs. Pour la sécurité des équipes et des populations, l’énergie électrique sera interrompue pendant ces travaux. Eneo souligne qu’après cette première phase, d’autres suivront durant les six prochains mois, pour renforcer durablement le réseau et réduire de façon consistante la fréquence et la durée des interruptions », indique le communiqué.

Les investissements de l’entreprise pour le compte de l’année 2021 consistent dans l’ensemble à construire de nouvelles lignes sur une quinzaine de kilomètres avec un mix de poteaux béton et bois ; créer quatre nouveaux postes de distribution de l’électricité ; et installer plusieurs appareillages permettant des secours en cas d’incidents. Ce qui est lié à ces opérations d’alimentation qu’Eneo effectue.

68 milliards de FCFA sont prévus à titre d’investissements pour l’exercice 2021, Eneo a, en dehors du renforcement des lignes de distribution d’énergie, prévu cette année de vulgariser les compteurs prépayés (plus de 200 000 projetés en 2021), de fournir un accès sécurisé à l’électricité à 130 000 ménages et entreprises, de réhabiliter 25 km de câbles souterrains, etc. Eneo devra trouver une solution signalent les habitants de la capitale, car ces coupures engendrent d’énormes préjudices à l’économie et portent un sacré coup à la marche de la République. La moitié de la ville est obligée de vivre au rythme des délestages mis en place pour l’avancée des travaux d’alimentation dans les quartiers éloignés de la ville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here