FEMMES LEADERS DU CAMEROUN : UNE CONFÉRENCE VIRTUELLE INTERNATIONALE ÉTAIT AU RENDEZ-VOUS

0
81

La conférence virtuelle internationale des Femmes Leaders du Cameroun s’est tenue le vendredi 20 mars 2021 à Yaoundé, à la salle de conférence annexe du département ministériel de la Promotion de la Femmes et de la Famille.

Placée sous le thème : «rôles des femmes dans la consolidation de la paix et la reconstruction post-conflit : implication, responsabilisation des femmes sur tous les plans pour construire une véritable paix durable», la conférence virtuelle a réuni le ministre de la promotion de la femme et de la famille, Marie Thérèse OBAMA épse ABENA ONDOUA assisté de son secrétaire général et de ses plus proches collaborateurs. Elle a procédé au lancement officiel de la participation du Cameroun à cette grande concertation virtuelle.

  Le Minproff en collaboration avec ONUFEMMES et le réseau national des femmes leaders pour la transformation en Afrique, cas du Cameroun, ont choisi d’organiser cette conférence à l’échelle internationale des femmes leaders sur la paix dans le but d’assurer la protection optimale des droits humains fondamentaux des femmes et des filles en période de conflit armé, tout en favorisant la participation équitable et optimale des femmes à la protection et à la guérison des conflits ; la restauration de la paix et la reconstruction nationale post-conflit. C’est au regard des violences et attaques terroristes qui secouent le Cameroun, dans les régions de l’Extrême-Nord, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest que ladite réunion virtuelle internationale s’inscrit.

Des avancées notoires sont à relever lors de cette conférence dans ce sens, nous pouvons citer le grand dialogue, la mise en place de la commission pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme, la mise en place du comité nationale de désarmement, de la démobilisation et de la réintégration des ex-combattants, le statut spécial des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, le rapatriement progressifs des réfugiés la réintégration des personnes déplacées internes.  En ce qui concerne la parité avec 61 femmes sur 180 députés à l’assemblée nationale soit 33,8%, 26 sur 100 sénateurs, 39 maires titulaires sur 360, il y a également des avancées à signaler. La parité qu’elles veulent atteindre qui aussi, est un engagement des pays membres de l’UA est de 50/50. Elles encouragent des hommes à accompagner les femmes dans cette lutte pour le bien-être de la société en générale.

 Le principe du «He For She» dit que les jeunes filles ont les mêmes chances que les jeunes garçons et cela doit être su de tous. Face à la pandémie du corona virus les activités génératrices de revenu des femmes ont été frappés de pleins fouets et elles doivent se reconvertir et participer à la construction du monde avec l’après covid-19. Il y a un débat général au sein du conseil et l’état des lieux des avancées, des difficultés et les perspectives sur l’amélioration des conditions de la femme au Cameroun a été présenté au Cameroun ; mais surtout le rôle de la femme dans la lutte contre le covid-19. Le partage de la contribution effective des femmes à la vie publique et dans la prise des décisions. Dixit Marie Thérèse OBAMA épse ABENA ONDOUA ministre de la promotion de la femme et de la famille. Il est important de rappeler que cette conférence entre en droite ligne avec la 65ième session de la commission de la condition de la femme des Nations Unies qui se tient du côté de New York depuis le 15 et s’achève le 26 Mars 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here