CAMEROUN : LE MAIRE DE NJOMBÉ-PENJA TIRE SA RÉVÉRENCE

0
105

Le département du Moungo est en deuil. Paul-Éric KINGUE, le maire de la commune de Njombé-Penja s’en est allé la nuit du dimanche 21 au lundi 22 mars 2021. Il serait décédé des suites de maladie à l’hôpital de la Garnison militaire de Douala.

Ayant passé à peine un an à l’exécutif de la commune de Njombé-Penja, le maire, affectueusement appelé PEK, rend définitivement son écharpe. Selon des sources personnelles, il était malade depuis plus de deux semaines et son état de santé s’est dégradé ces dernières heures. Ce matin, son corps a fait le tour du Moungo et puis, est retourné à Douala, à la morgue de l’hôpital Laquintini.

Le leader, très présent sur les réseaux sociaux n’a pas donné de nouvelles depuis le 6 mars 2021, jusqu’à ce lundi 22 mars où la triste nouvelle nous parvienne. PEK est un homme politique qui a fait face à la calamité du régime de BIYA au Cameroun et Il a conçu son étoile sur des valeurs morales et patriotiques. Il est radicalement opposé à toutes les formes d’injustice et d’inégalités sociales. C’est entre autres pour cette raison qu’il a accepté, le 4 juin 2017, d’être investi à la tête du parti politique à des fins humanitaires; le Mouvement patriotique pour un nouveau Cameroun (MPCN) dont la devise est: CAMEROUN D’ABORD.

Paul Éric KINGUE est sorti vainqueur aux dernières élections législatives dont il a été candidat pour la mairie de Njombé-Penja, avec son parti le MPCN. Il reprend le travail 13 ans après son premier mandat qu’il n’avait pas achevé parce qu’il était en détention provisoire.

Il était également Vice-président des Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC), promoteur de la chaine de télévision SCHOOL TV AFRICA. Né le 20 août 1966, Paul Éric KINGUE s’en va à l’âge de 55 ans, laissant le Département du Moungo orphelin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here