CAMEROUN : CHAN 2021/CAN 2022 : TRAVERSÉE URBAINE DE BAFOUSSAM À PROBLÈME

0
297
Spread the love

D’après les Responsables du Ministère des Sports et de l’Éducation Physique, ce chantier reste l’unique exigence des Émissaires de la Confédération Africaine de Football (CAF) encore non effective sur ce site de compétitions. Selon Ahmad Ahmad, le président de la CAF, « le Cameroun est prêt à accueillir l’une ou l’autre compétition et respecte le calendrier prévu ».

La date du 30 juin 2020 est particulièrement entrée dans les annales du football africain. Une date où d’importantes décisions ont été prises par le Comité exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF). Des résolutions prises lors de ce conclave, un nouveau calendrier des compétitions de football africain a été communiqué. La coupe d’Afrique des Nations  prévue au Cameroun du 9 janvier au 6 févier 2021 a connu un nouveau « glissement ». Après consultation des différentes parties prenantes au regard du contexte lié à la lutte contre la propagation de la pandémie à coronavirus, le tournoi phare continental a été reprogrammé en janvier 2022. Selon le communiqué final de la réunion du Comité exécutif de cette instance faîtière de football continental tenue le mardi 30 juin 2020 dernier, les dates de la phase finale et des matchs restants des éliminatoires seront communiquées en temps opportun. D’autres questions connexes sur l’avenir des compétitions africaines dans le contexte de la pandémie de Covid-19 étaient également à l’ordre du jour de cette réunion tenue en visioconférence.

Le Championnat d’Afrique des Nations Total Cameroun 2020 (CHAN) prévu du 4 au 25 avril 2020 derniers, fauché par le coronavirus, a été reporté à janvier 2021. Le Cameroun continue de se préparer activement à recevoir la CAN qui lui avait été attribuée en 2014 par la CAF pour l’organisation de l’édition 2019. Seulement, le 30 novembre 2018, la CAF, constatant que le Cameroun n’était pas prêt, avait attribué l’édition 2019 avec un nouveau format de 24 pays à l’Egypte. Il faut noter qu’au cours de cette réunion, aucune réserve n’a été émise sur la capacité du Cameroun à organiser les deux compétitions. La CAF a par ailleurs apprécié la mobilisation des autorités camerounaises, déjà à pied d’œuvre depuis des six ans pour la réussite dans l’organisation du CHAN 2021 et de la CAN 2022 désormais déjà malgré les deux glissements enregistrés jusqu’ici. Selon Ahmad Ahmad, le président de la CAF, « le Cameroun est prêt à accueillir l’une ou l’autre compétition et respecte le calendrier prévu ».

Cet autre glissement du CHAN et de la CAN est une opportunité pour le pays de Roger Milla. Les autorités camerounaises vont en profiter pour peaufiner et achever les travaux de construction ou de réhabilitation des infrastructures sportives, routières, aéroportuaires, hôtelières et hospitalières préparatoires à ces deux compétitions. Sur le site de Bafoussam, la traversée urbaine de la ville de Bafoussam connait un retard remarquable.  Ce constat avait déjà été fait par le ministre des sports et de l’éducation physique (MINSEP) lors de sa dernière visite d’inspection des infrastructures hôtelières, sportives et routières préparatoires aux différents rendez-vous sportifs au Cameroun du 2 au 3 juin 2020 dans la région de l’Ouest. Selon le Prof Narcisse Mouelle Kombi, la voirie urbaine de Bafoussam constitue l’une des préoccupations des émissaires de la CAF.

Les travaux en arrêt depuis des mois, quelques ouvriers présents sur le chantier se consacrent aux travaux de bordure. Pour l’entreprise en charge des travaux, les problèmes sont liés aux différentes installations du réseau de distributions d’eau de l’entreprise Camwater. Au stade de compétition de Kouékong-Bafoussam, les ouvriers règlent les petits détails liés à sa fonctionnalité. Au stade de Mbouda, les infrastructures ont été achevées et réceptionnées. Seule la livraison de la façade de ce stade reste attendue. Au Stade Fotso Victor de Bandjoun, l’infrastructure de 1.500 places a été provisoirement réceptionnée. Les voies d’accès sont totalement achevées. Il en est de même pour le stade de Bamendzi. Au stade de Tocket de Bafoussam, les travaux sont toujours aux arrêts depuis des mois.

Les travaux des voies d’accès à l’aéroport de Bamougoum affichent un taux satisfaisant. Pour ce qui est des structures hôtelières, la vallée de Bana est déjà prête. Les travaux des ajouts exigés par les experts de la CAF achevés. Seule la connexion internet reste encore absente. Cette structure attend en ce mois de juillet les installations de CAMTEL. L’hôtel Tagidor Garden de Bangou et l’hôtel Bantou de Bafoussam sont à un taux de réalisation satisfaisant. Sur le site de Bafoussam, l’unique exigence reste celle de l’achèvement de la reprise des travaux de la voirie urbaine de Bafoussam bien inscrit dans le cahier de charge de la confédération africaine de football.

Jordan Djiogue

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here