Cameroun : Kousseri et Mora coupés du Cameroun

0
159
31/08/2020
Spread the love

Le pont de la Palar sur le Mayo-Kalio s’est affaissé aux premières heures de la matinée du lundi 31 août 2020. C’était à la suite de fortes pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région de l’Extrême-Nord. Selon les témoins sur place, les eaux du Mayo-Tsanaga ont eu raison de cet ouvrage déjà vieux de 30 ans.


31/08/2020

Ce pont long de 80 mètres a cédé à la forte pression du courant d’eau venant du Mayo-Tsanaga, coupant ainsi les départements du Mayo-Sava et du Logone et Chari du reste du Cameroun. Selon les premiers éléments enregistrés par les élus locaux, la furie des eaux de pluies diluviennes a rongé une grande partie des travaux de renforcement des rives du Mayo-Kalio. Les quartiers Palar, Ouro-tchédé et d’autres localités environnantes de la ville de Maroua sont sous les eaux. Les autorités administratives de la région ont procédé à l’évacuation des habitants aux abords du Mayo-Kalio.

Le maire de la ville de Maroua dit attendre la fin de l’écoulement des eaux, afin de renforcer les berges du Mayo-Kalio après une réunion de crise. Pas de perte en vie humaine. Les autres dégâts ne sont pas encore évalués. Cette ville est pour l’instant séparée de la nationale N°1, en attendant le rétablissement de cet ouvrage. Les populations des quartiers Pitoaré, Palar et Frolina vivent  désormais la peur au ventre. Le trafic est interrompu depuis le lundi 31 août 2020 sur cet axe routier. Les sensibilisateurs de la mairie de Maroua 1er sont sur le terrain afin de venir en aide aux populations riveraines.

L’érosion est à l’origine de l’affaissement de ce pont. Les populations de cette localité sont habituées à cette situation vielle de plusieurs années. Une équipe de crise a été mise sur pied par le gouverneur de la Région de l’Extrême-Nord. Il est question pour les membres de cette commission d’étudier les possibilités dans les plus brefs délais, d’une solution palliative pour rétablir le trafic entre Maroua et les départements du Mayo-Sava et du Logone et Chari. Selon une décision du Gouverneur, il est désormais conseillé aux camionneurs d’emprunter la voie de contournement qui passe par la Sodecoton et le quartier Hardé puis vers l’hôpital régional de Maroua. Le service de météorologie annonce une semaine pluvieuse sur l’ensemble de la région de l’Extrême-Nord avec des risques d’orages.

Armel Djiogue

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here