CAMEROUN : LE PREMIER VICE-PRÉSIDENT DU MRC ENFIN EN LIBERTÉ

0
107

Mamadou MOTA, le premier vice-président du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) est sorti de prison à la première heure du vendredi 05 février 2021. A sa sortie, il a été accueilli par des responsables du MRC et ses avocats dont Me Hyppolyte Meli et Me Simh.

Mamadou vient de sortir des geôles après y avoir séjourné presque 20 mois. Le 1er juin 2019, dans une manifestation organisée par son parti politique contre le régime au pouvoir, il a été arrêté. Il n’avait pas bénéficié de l’arrêt des poursuites recommandé en octobre 2019 par le Président de la République Paul BIYA, au profit des militants de l’opposition incarcérés à la suite des marches. Ceci était suite à son implication dans le soulèvement éclaté le 22 juillet 2019 à la prison centrale de Yaoundé.

C’est un soulagement pour les membres du MRC qui n’en reviennent pas. Après la joie des retrouvailles, Mamadou MOTA est allé au domicile de Maurice KAMTO, président national du MRC. « C’est une joie que nous ne pouvons pas dissimuler. Même si cette joie nous laisse un arrière-goût d’amertume parce qu’il sort de prison, en laissant derrière lui, de nombreux autres camarades et amis politiques du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun. Mais, il est là, et je pense que nous avons lieu de nous en réjouir » a déclaré Maurice KAMTO, après avoir accueilli son hôte.

A l’origine, le tribunal de première instance de Yaoundé avait reconnu Mamadou MOTA et Cie, coupables et condamnés à 2 ans de prison ferme pour rébellion en groupe, vols, tentative d’évasion, blessures sur détenus. Devant la Cour d’appel du Centre à Yaoundé, un chef d’accusation avait été finalement retenu contre Mamadou Mota et Cie, à savoir « rébellion en groupe ».

Libéré après 18 mois derrière les barreaux, le premier vice-président du MRC exhorte ses camarades à poursuivre la lutte en faveur de l’alternance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here