CAMEROUN: MINJEC : Les responsables nouvellement promus aux commandes.

0
665

Ils ont été officiellement installés dans leurs fonctions le vendredi 02 août 2019 à Yaoundé. La cérémonie était présidée par le secrétaire général du ministère de la jeunesse et de l’éducation civique. Joseph Yérima les a exhortés à plus d’ardeur au travail, à un sens plus élevé de responsabilités pour une administration performante.

Ils sont une cinquantaine de responsables promus ou maintenus à divers postes de responsabilité dans les services centraux du ministère de la jeunesse  et de l’éducation civique ainsi que dans les structures rattachées. Ces responsables aux grades de sous-directeurs, chefs de services, chefs de cellules et chefs de centres ont été nommés les 23 et 26 juillet 2019 par arrêtés du ministre de la jeunesse et de l’éducation civique.

En les installant dans leurs fonctions, le secrétaire général du ministère de la jeunesse et de l’éducation civique, Joseph Yérima les a exhortés à plus d’ardeur au travail et  à un sens plus élevé de responsabilités pour une administration performante.

Plus spécifiquement, il est attendu du chef de centre national d’éducation populaire et civique,  de faire de ce centre le levier du civisme et de la conscience populaire du Minjec ; l’intensification de la production des ouvrages et des documents devant servir de base de données de référence en matière de documentation jeunesse, incombe le nouveau chef de centre national de production et de diffusion de la documentation jeunesse ;  les sous-directeurs et chefs de cellules sont invités à contribuer à la réalisation des missions de leurs directions et unités respectives ; et les chefs de services doivent garantir le respect du projet institutionnel et de la bonne exécution des prestation délivrées aux usagers.

Ces nominations de responsable au ministère de la jeunesse et de l’éducation civique interviennent dans un contexte particulier marqué d’une part par l’accélération de la mise en œuvre du plan triennal spécial jeunes, pour la facilitation et l’insertion socioéconomique de la jeunesse, et la pleine intensification de la campagne nationale d’éducation civique et d’intégration nationale d’autre part.

On espère bien que cette accession à différents niveaux de responsabilité des nouveaux promus, viendra davantage donner une vigoureuse impulsion à la redynamisation du secteur de la jeunesse et de l’éducation civique pour servir d’accélérateur aux grandes réalisations engagées par notre pays. 

Demetrio Wouassom.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here