CAMEROUN : Première conférence semestrielle des gouverneurs de regions : la sécurisation du double scrutin du 09 février 2020 en toile de fond des travaux.

0
175
Spread the love

Du 13 au 14 janvier 2020, s’est tenue à Yaoundé, la première conférence semestrielle des gouverneurs de régions, présidée par le ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji.

Dans son discours d’ouverture des travaux, le MINAT a tenu à préciser que les travaux se tiennent sur Très Hautes Instructions de Son Excellence Monsieur PAUL BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat et Chef Suprême des Forces Armées, qui a prescrit de faire le point des mesures prises ou envisagées en vue de permettre un encadrement sécuritaire optimal du double scrutin législatif et municipal du 09 février prochain. En sa qualité d’Agent du Gouvernement dans tout le processus électoral, le Ministre de l’Administration Territoriale, à travers les autorités administratives, doit accorder à ELECAM, l’encadrement sécuritaire nécessaire pour le double scrutin du 09 février 2020, très attendu par tous. Ces élections doivent se dérouler en toute sécurité et en toute sérénité. En tout état de cause, le Chef de l’Etat a été formel lors de son discours du 31 décembre 2019, que : « Des dispositions sécuritaires ont été prises pour que, sur toute l’étendue du territoire, tous nos concitoyens puissent exercer leur droit de vote. Si cela s’avère nécessaire, elles seront davantage renforcées. » En allant donc voter le 09 février 2020, chaque Camerounais aura l’occasion de participer à la construction de notre grand pays, sous la conduite éclairée de S.E. Paul BIYA qui, mieux que quiconque, connaît notre pays, connaît les Camerounais, apprécie mieux nos priorités de développement et maîtrise parfaitement les défis sécuritaires à relever. Les Gouverneurs de régions devront tout mettre en œuvre pour que les élections législatives et municipales du 09 février 2020 se déroulent partout dans le calme, la transparence et la sérénité. Sous leur houlette, les autorités administratives doivent multiplier les tournées dans leurs unités de commandement respectives, pour donner la bonne information aux populations et montrer ce que le Gouvernement fait de concret pour assurer leur bien-être dans le domaine de la santé, de l’éducation, de l’agriculture et des infrastructures. Ces tournées permettront de contrer les ‘’Fake news’’ en direction du Gouvernement, distillés dans les réseaux sociaux par les ennemis de la République. Les Gouverneurs et les Forces de Défense et de Sécurité feront leur travail de sécurisation du processus électoral dans les 10 Régions en général et plus particulièrement dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest et si cela s’avère nécessaire, un dispositif sécuritaire spécial et conséquent sera déployé dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest avant, pendant et après le double scrutin du 09 février 2020.

Réaction.
Paul Atanga Nji, ministre de l’administration territoriale.
« Les élections se tiendront sur toute l’étendue du territoire national sous un encadrement sécuritaire »
« Les importants défis que le chef de l’Etat nous a confiés doivent être relevés. Le processus électoral participe à la consolidation de la paix et à la construction de notre édifice. Le président de la république a invité les camerounais à aller aux élections afin de participer à la construction de notre pays. Si certains sont libres de boycotter c’est inacceptable de vouloir empêcher aux autres d’aller voter. Selon les gouverneurs, ceux qui appellent au boycott ne représentent pas 0,0 75% des électeurs. Ils n’auront pas la possibilité d’empêcher les camerounais parce que nous prendrons des dispositions pour que les élections se déroulent partout dans le calme, la transparence et la sérénité…»

Clément NOUMSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here