Cameroun/Route Nkolessong-nding : il ne manque plus que le bitumage

0
95
Spread the love

Les travaux sur l’axe Nkolessong-nding sont rendus à un taux d’exécution de 80%. Le constat a été fait le 20 Août 2020 à l’occasion de la visite des chantiers effectuée par le ministre des Travaux Publics, Emmanuel NGANOU DJOUMESSI. Il a inspecté la route nationale N°1 OBALA – NANGA EBOKO – BOUAM notamment sur les lots 2 Nkolessong-nding et 3 Nding Mbagba. Il a été question d’examiner le chronogramme d’achèvement des travaux de construction du Lot 2 Nkolessong-nding et d’évaluer la reprise des travaux et l’état d’avancement sur le lot 3 NDING-MBAGBA – MBET – BOUAM. Ce tronçon long de 89 km doit être livré ce 31 août 2020.


La CWE entreprise en charge de la réalisation a déjà couvert la couche de fondation sur l’ensemble de l’itinéraire du lot 2, sur les 11 km restant à achever. 88 km de couche de base sont exécutées sur les 89 km de la route principale, 78 km de couche de roulement. Sur la bretelle Nanga Eboko – Bifogo, 1,6 km de couche de fondation a été exécutée. 1,6 km de couche de base également. David TOUSSE, chef de la mission de contrôle BEC la routière au cours de la séance de travail, a fait savoir que le Béton bitumineux a été commandé à Dubaï aux Emirats Arabes Unis et qu’il arrivera au Cameroun en mi-octobre de l’année en cours pour le revêtement des 11 km restant.

Au chapitre des contraintes, le problème des décomptes notamment les décomptes 45 et 46 pour un montant total de 829 millions de FCFA, déjà dans le circuit de paiement à la caisse autonome d’amortissement. Le personnel CWE est bloqué en Chine pour cause de Covid 19 et frontières fermées. Des absences qui pourraient freiner la finition des travaux. Car il s’agit des ouvriers en charge de la gestion de la centrale de concassage et la centrale du béton bitumineux.  L’avancement des travaux bien que satisfaisant n’a pas dissipé la fermeté du ministre qui tient à l’achèvement du projet au plus tard le 31 Août 2020. Il instruit la production d’un planning actualisé d’achèvement. S’agissant du fonctionnement de la centrale d’enrobé, il est hors de question pour le ministre, d’attendre le retour des employés de CWE actuellement en Chine pour qu’elle soit opérationnelle. Le Cameroun dispose des personnes qualifiées à cet effet.

Le ministère a produit un guide de préconisations prescrivant les mesures barrières à respecter pour la continuité des travaux même en temps de Covid-19. Une mesure qui exclut tout retard lié à la pandémie. Ledit guide anti corona a d’ailleurs été distribué sur instruction du ministre aux entreprises séance tenante.

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here