Cameroun/Sécurité alimentaire : PCP-ACEFA en appui aux producteurs

0
160
Spread the love

L’État camerounais à travers le projet PCP Acefa, a octroyé un appui estimé à plus 144 millions de FCFA à 26 organisations de producteurs venus du Moungo et du Nkam. Cet accompagnement, vise prioritairement à financer des projets. C’est afin de booster la production locale notamment dans les domaines d’agriculture et d’élevage, quelque peu affaiblis par la crise sanitaire liée au Covid 19.


Les producteurs du littoral sont soulagés. 26 groupes d’éleveurs et agriculteurs, ont reçu un chèque global de plus de 144 millions fcfa. Un don destiné à la matérialisation des projets de développement de leur secteur respectif dans le Moungo et le Nkam. Ces acteurs du secteur agropastoral de la région pourront ainsi renouveler leurs équipements, leurs matériels de Production et s’approvisionner en matières premières. 

Au cours de la cérémonie, les heureux élus ont exposé les difficultés auxquelles ils font face dans leur secteur d’activité. Notamment la mévente qui se caractérise par la baisse du prix de vente, pour des charges restées lourdes.

Occasion idoine de rappeler par ailleurs aux producteurs, l’importance capitale de leur apport dans le secteur agro-pastoral. 

Le Dr Bouba Moumimicoordonnateur régional PCP ACEFA littoral le soutient: « Ce sont des projets d’investissements productifs. Des investissements sur l’équipement, pour l’accompagnement de la production, la transformation et la commercialisation. Ce qui permet de valoriser les valeurs de production.« 

Cet appui est crucial en ces temps de crise multisectorielle. Selon SEINI BOUKAR le Délégué régional du Minepia pour le Littoral « Si ces les gens ne produisent pas. Nous allons déboucher sur une crise alimentaire qui pourrait déclencher une situation difficile à maîtriser. C’est pourquoi il faut absolument accompagner ces producteurs et les aider à produire pour qu’on puisse avoir une chaîne alimentaire équilibrée et complète. » 

« Certains confondent ces subventions et l’utilisent à d’autres fins », tel que l’a affirmé jean claude konde, le délégué régional du MINADER pour le littoral. « Cela ralentit la chaîne de production tout en affectant le secteur agropastoral. Il était temps qu’on les interpelle sur cet aspect et qu’on leur explique qu’il est important d’utiliser ses fonds pour une production croissante.« 

Cet apport du PCP ACEFA est la première dans le littoral. Cette action intervient soit quelques semaines après l’appui apporté aux producteurs de la région du nord.

Le plan d’action de ce programme de consolidation et de pérennisation du conseil agropastoral, est précis. Notamment, la consolidation et l’amélioration du conseil, le financement des projets entrepreneuriat des producteurs agropastoraux et le renforcement de la cogestion Etat-Profession.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here