Cameroun / Nkometou : le lycée général en feu, du matériel détruit

0
300

Deux bureaux administratifs et une salle de classe ont été réduits en cendres au lycée de Nkometou le 7 août 2020, au petit matin. Selon des sources non-officielles, l’incendie aurait été provoqué par un groupe d’élèves de Terminale mécontents suite à la reprise des épreuves du baccalauréat scientifique décidée par le Ministre des enseignements secondaires. Un suspect aurait déjà été mis en garde à vue.


L’incendie a déclenché assez tard dans la nuit du 6 au 7 août 2020. Les flammes ont brûlé précisément deux locaux de cet établissement à Nkoumetou dans l’arrondissement d’Obala département de la Lékié.

« A 4 h 40, je reçois un coup de fil de mes gardiens du lycée, m’informant que les locaux sont en feu. Je leur propose de verser de l’eau sur les braises. Met ce n’a pas été suffisant. L’incident était réellement sérieux. Le feu était tellement fort. À notre arrivée, on a trouvé que le lycée était totalement touché. La réaction prompte des sapeurs-pompiers nous a aidé à être à l’abri d’un grand danger. Malgré cela, nous déplorons beaucoup de pertes. Tout notre matériel est parti en fumée. Notamment, celui du service des sports. Les deux surveillants généraux ont également perdu des documents. Idem pour le censorat. » Rapporte Thérèse. NGUEMA, proviseur du Lycée de NKOUMETOU

Selon des sources non-officielles, l’incendie aurait été provoqué par des élèves de terminal. Scientifique courroucé de la reprise des épreuves du baccalauréat scientifique.

Un élève suspecté a néanmoins été interpellé d’après le préfet de la Lékié, Patrick SIMU KAMSI qui a fait une descente sur les lieux. Des prélèvements effectués ont laissé entendre que cet incendie a une origine criminelle. L’incident est survenu en marge, de la tenue de l’examen du probatoire générale qui fort heureusement, a été épargné.

Ndedi lydienne

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here