Home Actualités Comité national de sûreté de l’aviation civile du Cameroun: L’amélioration du niveau de sûreté et de sécurité des aéroports au centre des travaux.

Comité national de sûreté de l’aviation civile du Cameroun: L’amélioration du niveau de sûreté et de sécurité des aéroports au centre des travaux.

0
Comité national de sûreté de l’aviation civile du Cameroun: L’amélioration du niveau de sûreté et de sécurité des aéroports au centre des travaux.

Les assises de cette deuxième session ordinaire, tenues il y a quelques semaines à Yaoundé, étaient présidées par le ministre des transports, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibèhè par ailleurs président dudit comité.

Plusieurs points meublaient le menu des échanges dont la revue de la situation de la sûreté sur les aéroports et l’évaluation de la menace; l’opérationnalisation des mesures de sûreté dans les aéroports et la présentation du compte-rendu de l’exercice de crise grandeur nature « Wouri 3 .»

Afin de ne plus rester à la traîne  des changements qui interviennent dans le domaine de l’aviation civile internationale, les membres du comité national de sûreté de l’aviation civile du Cameroun ont en outre approfondi la réflexion sur la procédure d’adoption des amendements à l’annexe 17 de la convention de Chicago en vue de le rendre proactif dans notre pays.

Les entités chargées de déterminer et de coordonner la mise en œuvre des mesures appropriées pour atténuer les risques d’attaques contre les aéronefs au moyen d’arme ont été désignées dans le but de contrer cette nouvelle forme de menace à laquelle est confronté le Cameroun. En rappel, le 1er décembre 2019, un aéronef de la compagnie aérienne nationale en phase d’atterrissage avait essuyé des tirs à l’arme à l’aéroport de Bamenda.

Le président du comité national de sûreté de l’aviation civile, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibèhè a appelé lensemble des acteurs de la sûreté de l’aviation civile camerounaise à la mobilisation sans faille et leur a formulées plusieurs recommandations dans le but d’améliorer la sûreté de nos aéroports et concrétiser cet adage « la sûreté est l’affaire de tous ».

Les travaux se tenaient au lendemain de l’exercice de gestion de crise grandeur nature qui avait été brillamment organisé à l’aéroport international de Douala en date du 25 octobre 2019. Faut-il le rappeler cet exercice avait pour objectif de tester les capacités de riposte du système de sûreté de notre pays face à un éventuel acte d’intervention illicite contre l’aviation civile sur notre territoire, et aux différentes structures impliquées dans la sûreté de mettre à l’épreuve leur plan sectoriel de gestion de crise.

Les assises de cette deuxième session ordinaire du comité national de sûreté de l’aviation civile se sont achevées par l’adoption des résolutions visant à sédimenter le professionnalisme administratif et organisationnel de notre système de sûreté aéroportuaire.

Demetrio WOUASSOM

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here