Coronavirus : la Commune de Yaoundé 5 s’engage dans le combat contre sa propagation.

0
118
Spread the love

C’est avec une caravane de sensibilisation bien orchestrée avec à sa tête le Maire Augustin BALA et son staff, accompagné de l’honorable Georgette MENANA, député à l’Assemblée Nationale et le Sous-préfet VOUNDI ELANGA, que les populations de l’arrondissement  de Yaoundé 5 ont accueilli cette heureuse initiative.

Les élus locaux, l’autorité administrative et les populations main dans la main pour barrer la voie au Corona Virus Disease (Covid 19).

C’est au Marché d’Essos, lieu par excellence de rassemblement des populations, que l’opération a été lancée le mercredi 31 Mars 2020. Premier arrêt entrée du sud, la caravane est accueillie par Mme Ananga, l’un des adjoint au Maire et les Bayam-sallam (revendeuses) du marché, avec des chants et cris de joie.

Un agent du service d’hygiène de la mairie muni de son équipement (table ayant un sceau d’eau avec robinet, du savon, un sceau pour recueillir les eaux usées et du papier hygiénique)  invite les usagers à faire le geste salutaire, celui de se laver les mains à l’eau coulante avec du savon. Pour montrer le bon exemple, tour à tour le maire Augustin BALA, l’honorable, le sous-préfet, les responsables du Marché et les revendeuses sont invités à faire le geste qui sauve, celui de se laver les mains avec de l’eau et du savon pour barrer la route à la propagation du coronavirus. Le Maire a par la suite tenu un message de sensibilisation sur la nécessité de faire ce geste plusieurs fois au quotidien, sur les comportements à adopter pour réduire au maximum les risques de contamination auxquelles sont exposés les populations. C’est un maire aimé de ses populations qui traverse  le marché recevant çà et là, les encouragements pour cette proximité et marque d’attention à leur égard. Un jeune commerçant, Jean Pierre TCHAKO va attirer l’attention du Sous-préfet au passage par un comportement citoyen.

Deuxième arrêt, l’entrée nord du marché, le rituel est repris au bonheur des populations qui se sentent ainsi au cœur des préoccupations de ses élus. Puis, la caravane s’est déportée au carrefour Lycée Bilingue devant le supermarché Santa Lucia pour sa 3ème étape. S’en est suivi l’étapes de Mobil Omnisports (OLA Energy), d’Oyack rail, puis Total Ngousso. L’étape de Ngousso hôtel le paradis devant la Mosquée en chantier est piloté par Aladji Moussa, un des adjoints au Maire. Après, c’est le carrefour Éleveur qui a été la prochaine destination, suivi du petit marché Fougerole, avant de mettre le cap sur le carrefour Ottou. Comme partout ailleurs les populations ont apprécié l’initiative et en ont profité pour poser certaines doléances. Ici au carrefour Ottou que la plus grande attention des populations vis à vis des équipes s’est manifestée avec la remise au Maire de plusieurs palettes d’eau minérale pour étancher la soif de l’équipe de travail en cette journée de travail intense.

Cette caravane était accompagnée de bout en bout par  Marie Hélène EBIELINE, présidente du REDCO (réseau de défense des droits des consommateurs) et du CONACO (conseil national de la communication).

Réactions 

                  Augustin BALA, Maire de la commune e Yaoundé 5

« Je pense bien que c’est une initiative très importante car nous souhaitons atteindre le maximum de personnes par cette campagne de sensibilisation. Vous savez tant bien que moi les ravages que cette pandémie fait à travers la planète avec les décès en grand nombre. Mon message est clair, que les populations choisissent la vie en adoptant les consignes qui leurs sont proposées par les autorités et le respect strict des mesures gouvernementales. Les populations doivent prendre conscience de la gravité de cette pandémie. La meilleure sécurité est d’abord individuelle puis collective. Je suis content de l’accueil des populations et l’adhésion à cette campagne».

Georgette Menana, député de Yaoundé 5

« Il est nécessaire de faire cette campagne ensemble pour sensibiliser les populations de notre pays en général et de Yaoundé en particulier parce que le virus corona qui fait des ravages dans le monde entier est très violent. Nous souhaitons que chacun soit au fait de cette pandémie et que chacun prenne conscience afin que nul n’en ignore. Nous faisons ce porte à porte pour que les populations prennent au sérieux les mesures gouvernementales ».

                     Voundi Elanga, sous-préfet de Yaoundé 5 

« Vous savez la sécurité de nos populations est au centre de nos préoccupations; raison pour laquelle je suis sur le terrain avec vous depuis ce matin pour cette sensibilisation. Le gouvernement a pris des mesures visant à limiter la propagation de cette pandémie et nous avons le devoir d’accompagner les populations dans l’observance de ces mesures d’hygiène pour le bien-être de tous et de chacun. Prévenir vaut que guérir, le coronavirus est une réalité et chacun doit prendre conscience de la gravité de la situation car avec la fermeture des écoles, églises et Mosquée, le gouvernement de la république veut attirer l’attention des uns et des autres sur les attitudes à adopter »

Clément NOUMSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here