Décentralisation : L’approfondissement et l’accélération du processus préoccupent le gouvernement.

0
159
Spread the love

Cette problématique était au centre de la première session du comité interministériel des services locaux au titre de l’année 2019, tenue lundi dernier à Yaoundé sous la houlette du ministre de la décentralisation et du développement local, Georges Elanga Obam.

Il a été question pour les membres du comité interministériel des services locaux, d’évaluer l’état de mise en œuvre des recommandations issues de la dernière session tenue le 18 mai 2018. Deux exposés portant sur la commande publique des collectivités territoriales décentralisées ainsi que leur collaboration avec les services déconcentrés de l’Etat ont été développés lors des travaux de cette session de 2019. Les questions de compétences à transférer aux régions ont été également examinées. Ainsi les observations des membres sur certains projets en cours d’élaboration ou de finalisation ont été recueillies.

Cette session intervient à la veille de la tenue des élections régionales. Elle se tient également dans un contexte marqué par la centralisation des affaires publiques et au moment où les institutions communales en quête d’un statut rénové, ne parviennent pas à fonctionner pleinement. Les pouvoirs publics accordent une attention particulière à la mise en œuvre effective du processus de décentralisation.

Les actions

Le gouvernement met en œuvre plusieurs mesures visant l’approfondissement et l’accélération du processus de la décentralisation. On peut citer entre autres l’organisation de la première édition des assises générales de la commune ; le recensement physique des personnels communaux ; le grand chantier en cours de révision et d’élaboration des textes législatifs et réglementaires. Le développement local et l’amélioration des conditions de vie des populations à la base ainsi que la participation à la gestion de leurs affaires propres de façon plus spécifique restent la finalité de ce concept.

A noter que de 2010 à nos jours, les compétences sont transférées aux communes par une vingtaine de départements ministériels.

Demetrio Wouassom

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here