Réduction des risques de catastrophes en Afrique centrale : Les points focaux du projet Sawidra-ac tablent sur sa mise en œuvre.

0
393
Spread the love

C’est à la faveur d’un atelier d’animation et de revitalisation des plateformes d’échange entre les services météorologiques et hydrologiques nationaux et les institutions de gestion des risques de catastrophes, partenaires de mise en œuvre de ce projet.

Les assises qui se sont déroulées du 09 au 13 septembre 2019 à Yaoundé au Cameroun, visaient à définir le cadre technique et institutionnel des plateformes nationales et à construire la stratégie de mise en œuvre conjointe du SAWIDRA-AC (le projet d’information satellitaire et météorologique pour la réduction des risques de catastrophes en Afrique centrale), au niveau de la plateforme regroupant les services météorologiques et hydrologiques nationaux et les institutions de gestion des risques de catastrophes. Il s’est agi pour les points focaux des pays d’Afrique centrale, d’échanger sur la structuration et le fonctionnement de la plateforme et sur l’approche méthodologique de l’élaboration, de l’interprétation et de l’utilisation des produits et services météorologiques et climatiques.

Les travaux se sont déroulés en différentes sessions portant sur la connaissance du CAPC-AC (le centre régional d’application et de prévisions climatologiques de l’Afrique centrale) et du projet SAWIDRA-AC ; le plan de restructuration ou de la création des plateformes d’échanges entre les SMHN (les services météorologiques et hydrologiques nationaux) et les institutions de GRC (la gestion des risques de catastrophes) pour la mise en œuvre des activités du SAWIDRA-AC ; et l’élaboration d’un cahier de charge régissant le fonctionnement des plateformes. Aussi les participants se sont planchés sur l’élaboration d’un mémorandum d’entente entre les SMHN et les institutions de GRC pour l’animation et la gestion des plateformes pour la mise en œuvre des activités du projet et l’appui institutionnel et financier ; la stratégie de dissémination de l’information climatique à toutes les échéances et partage des bonnes pratiques en matière de gestion intégrée de risques de catastrophes et la stratégie d’élaboration, de l’interprétation et de l’utilisation des produits et services.

Mis en œuvre depuis juillet 2018 par la CEEAC- (la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale), le projet d’information satellitaire et météorologique pour la réduction des risques de catastrophes en Afrique centrale vise d’une manière générale à construire la résilience aux catastrophes naturelles dans la région et les pays et Etats membres de la CEEAC. Sa stratégie d’intervention est basée sur l’exploitation des prévisions numériques du temps en vue de réduire les risques des catastrophes hydrométéorologiques ; la mise en place des procédures d’exploitation des prévisions numériques du temps au niveau des pays dans l’optique d’améliorer les processus de réduction des risques et catastrophes ; ainsi que le développement des prévisions climatiques saisonnières d’Afrique centrale en étroite collaboration avec les services météorologiques et hydrologiques nationaux. Ces ambitions du SAWIDRA-AC bénéficient de la coopération technique des autres centres météorologiques continentaux et même mondiaux.

Demetrio Wouassom

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here