DÉSORDRE URBAIN : DOUALA VEUT FAIRE LE GRAND NETTOYAGE

0
1014

L’annonce est de Roger MBASSA NDINE, maire de la ville de Douala, qui dit vouloir « restituer le trottoir aux piétons ».

Les quartiers résidentiels BONAPRISO, BONANJO, et certains boulevards du quartier AKWA, dans l’arrondissement de Douala 1er, sont les zones pilotes de ce vaste programme baptisé « Restituer le trottoir aux piétons ».

En prélude à cette opération, une équipe de jeunes enquêteurs sillonnera les artères de ces quartiers pour « informer et sensibiliser  tous les occupants des trottoirs concernés, en vue de les amener à coopérer à la libération de ces espaces et d’en faire dresser une typologie des occupations pour un meilleur accompagnement de la ville », précise le maire de Douala dans un communiqué rendu public le 26 février 2021.

Roger MBASSA NDINE invite par conséquent les populations et les commerçants des différents sites à réserver un accueil chaleureux aux agents enquêteurs pour la réussite de l’opération. L’annonce du déguerpissement des artères de Douala rentre dans le cadre de la lutte contre le désordre urbain engagée depuis des années par la Communauté urbaine de Douala (CUD). Une lutte dont les résultats restent insatisfaisants au regard de la résistance des commerçants.

UNE PROMESSE DE CAMPAGNE

Dès son élection en mars 2020, le nouveau maire de la ville a promis de lutter contre le désordre urbain qui constitue l’une de ses priorités. Des moyens conséquents seront consentis à cet effet, a-t-il promis, au terme du conseil communautaire en décembre 2020. La CUD envisage par ailleurs de lutter contre le désordre urbain en imposant une taxe à ceux qui ne respectent pas la réglementation et détruisent le mobilier urbain. Cette taxe a déjà été approuvée par le conseil communautaire et sera appliquée, apprend-on, dès cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here