Diaspora camerounaise : ébullition en prélude à la grande marche du 22 septembre

0
118
Spread the love

Les camerounais de la diaspora sont sortis nombreux manifester contre le régime Biya partout en Europe et en Amérique le samedi 19 septembre 2020. Ces manifestations sont un “avant-goût” de la grande marche pacifique qui se prépare le 22 septembre 2020 au cameroun. Le mot d’ordre avait été donné par le Professeur Maurice Kamto, président du parti d’opposition, le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC).


Ils étaient nombreux dans les rues de Paris, Berlin, Milan Washington, Ottawa etc. à faire entendre leur “ras-le-bol”  contre la politique Biya au Cameroun. Les camerounais de la diaspora en réponse à l’appel à manifestation lancé par le Professeur Maurice Kamto, ont entamé le processus du “chassement”. Les pancartes portaient la mention des slogans tels “Le peuple dit non à Paul Biya”, “stop au génocide, stop killing our people”, « Stop the massacre in NO-SO ».  La manifestation la plus importante a eu lieu à Paris en France. Des milliers de compatriotes se sont rassemblés à la Place Trocadéro, appelant au départ de Paul Biya. Malgré la dispersion à coups de gaz lacrymogène de la part des forces de l’ordre françaises, tous sont convaincus que cette fois sera la bonne. Pour ces derniers, le renversement du pouvoir en place sera effectif.

Le 24 août 2020, le président de l’actuel principal parti d’opposition avait appelé les populations camerounaises à descendre dans les rues pour déloger Paul Biya, au pouvoir depuis 38 ans. En effet, le Professeur Kamto avait menacé qu’en cas de confirmation de la tenue des élections régionales prévues pour décembre 2020, les camerounais allaient se révolter contre un régime qu’il estime “illégal et illégitime”, et qui maintien les populations sous son joug oppressif sans se soucier des répercussions de l’actuelle crise qui sévit dans les régions anglophones du pays.

En attendant la journée à haut risque du 22 septembre 2020, les différents protagonistes ont chacun dores et déjà pris leur disposition pour assurer leurs arrières. Dans le camp MRC, Maurice Kamto a annoncé sur ses réseaux sociaux avoir requis les services du cabinet de droit “Amsterdam and Partners LLP” pour défendre les droits des manifestants au cours de cette marche pacifique. “Nous accueillons chaleureusement Amsterdam & Partners LLP aux côtés du peuple camerounais dans sa lutte pour la démocratie et l’Etat de droit. Son mandat couvre TOUS les participants aux manifestations pacifiques, qu’ils soient ou non membres de la coalition pour le changement” , a t-il déclaré sur son compte Facebook au petit matin du lundi 21 septembre 2020.

Au même moment, les éléments de la défense camerounaise sont déployés depuis plusieurs jours, pour assurer les intérêts du régime Biya.

Oscarine NANA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here