EDUCATION : NOUVELLE APPROCHE PAR COMPÉTENCES EN MILIEU SCOLAIRE : CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR CE SYSTÈME

0
59

Ce nouveau mode d’enseignement a été mis sur pied pour faciliter la compréhension et l’acquisition des connaissances aux apprenants.


Instaurée en 2012 par le ministère des enseignements secondaires, l’Approche Par Compétences (APC) est une méthode d’enseignement qui a pour objectif de mettre l’apprenant au centre de l’enseignement.

 L’APC remplace l’ancien système d’approche par les objectifs où l’enseignant était le maître et seul modérateur du cour avec des objectifs fixés.

« Avec l’Approche par  Compétences, c’est l’élève par les connaissances qu’il a de la vie réelle et de ce qu’on veut lui enseigner qui conduit la leçon. L’enseignant est le guide et les enseignements se déroulent en interaction entre l’enseignant et l’apprenant. À la fin du cour l’enseignant procède à une confrontation pédagogique des connaissances, et arrête ce qui doit être retenu « . Nous fait savoir EBAN Cyrille, enseignant d’informatique au lycée de Nkoldongo à Yaoundé.

Dans la suite de ces propos, il souligne qu’à chaque leçon du type APC, il y a deux rubriques : la remédiation et le réinvestissement.

La remédiation a pour but de savoir si l’apprenant a intégré des connaissances dispensées par l’enseignant. C’est une phase impérative qui intervient à la fin de chaque enseignement.

Puis le réinvestissement. Cette rubrique a pour but de projeter la leçon terminée pour une leçon future. Par rapport à l’ancien système d’approche par objectifs où l’enseignant ouvrait le débat à la conclusion pour la nouvelle leçon.

L’APC vise également  à donner à l’enfant des armes nécessaires pour résoudre les problèmes de la vie qu’il rencontre. Car c’est un système qui intègre tous les enseignements. Et permet à l’enfant de se retrouver dans plusieurs domaines et puisse opérer son choix dans l’avenir. Contrairement à l’ancien système d’approche par les objectifs où l’élève était censé tout connaître pour avoir accès en classe supérieure. Avec cette nouvelle approche l’apprenant doit intervenir aux cours. Sauf qu’au niveau de la pratique les enseignants se retrouvent face à d’énormes difficultés.

Et déplorent le caractère timide des élèves à partir de la classe de seconde qui ont de la peine à pouvoir prendre la parole en publique pour s’exprimer. Et néanmoins se comportent comme  des secrétaires.

En rappel, l’APC a été instaurée en milieu scolaire par le ministère des enseignements secondaires, pour  faciliter la compréhension de l’apprenant. Bien que critiquée en juillet 2021, par les candidats au  baccalauréat de l’enseignement général.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here