ÉLECTIONS MUNICIPALES ET LÉGISLATIVES : LES FEMMES DE MÉDIAS DU CAMEROUN EN RECYCLAGE.

0
512
Spread the love

EN PRÉLUDE À CES ÉCHÉANCES ÉLECTORALES, L’ASSOCIATION DES FEMMES JOURNALISTES DU CAMEROUN (AFMEC) VIENT D’INITIER AVEC L’APPUI DE L’AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS AU CAMEROUN, UN SYMPOSIUM AXE SUR LE THÈME: « LA PRISE EN COMPTE DE L’APPROCHE GENRE DANS LA COUVERTURE MÉDIATIQUE DES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET LÉGISLATIVES AU CAMEROUN ».

Pendant 3 jours, du 21 au 23 Août 2019, les 72 participantes invitées à ce symposium sont formées sur les plans de communication et les différentes stratégies dans les médias pour mettre un terme à la misogynie:

<< C’est crucial pour les femmes de médias de dénoncer le fait que la population soit constituée de 52% de femmes et que dans les communes on retrouve seulement 10 femmes sur les 360 existantes. Notre souhait c’est que les femmes soient des titulaires et non adjointes. Loin des plaidoyers, les femmes doivent être dans les instances de prise de décisions et les médias sont appelés à leurs offrir la possibilité et les espaces afin qu’elles puissent se frayer un chemin pour l’Assemblée nationale et les exécutifs communaux >> souligne TCHOMKO Becky BESSONG, la coordonnatrice de l’AFMEC.

Placée sous l’égide du ministère de la communication, ce symposium est soutenu par l’ambassade des États-Unis. Occasion pour Leanne CANNON, chargée des affaires étrangères et représentante de l’ambassadeur de justifier l’implication de cette représentation diplomatique dans la promotion du genre: << La politique étrangère des États-Unis met l’accent sur l’importance de donner aux femmes les moyens de participer pleinement à la vie politique et économique dans le but de bâtir des sociétés pacifiques et prospères. Lorsque les femmes se mettent au service de la vie publique, toute la société en bénéficie. >>

Parmi les modératrices choisies pour mieux outiller les participantes, la maire de Akom II, Élise MBALLAMEKA a invité les femmes de médias à s’approprier le combat pour la parité lors des prochaines élections locales:

<< Les femmes de médias ont un rôle important à jouer à savoir: présenter le bilan positif des femmes élus locaux ,présenter la politique réelle aux femmes et lutter contre les préjugés véhiculés par les hommes pour intimider les femmes. S’engager à donner plus d’espaces aux femmes qui seront candidates. Enfin, les femmes de médias doivent s’intéresser à la chose politique. Nous voulons des journalistes maires et députés. >>

Bon à savoir, 10 modules ont étés sélectionnés pour ces trois jours d’assises qui se tiennent à Yaoundé.

Flore KAMGA KENGNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here