Home Actualités Europe/Coronavirus : Non au port du masque dans plusieurs pays

Europe/Coronavirus : Non au port du masque dans plusieurs pays

0
Europe/Coronavirus : Non au port du masque dans plusieurs pays

Des milliers de manifestants “anti-masques” ont envahi les rues des capitales européennes. Londres, Paris, Berlin étaient assiégés samedi 29 août 2020. Ils sont sortis nombreux pour protester contre les restrictions imposées face à l’épidémie de Covid-19. Ils ont hurlé leur colère contre ce qu’ils considèrent être une “tyrannie médicale”.


Depuis le mois de juillet,  des manifestations contre le port obligatoire du masque se multiplient dans plusieurs pays.  Après le Québec, Madrid, Bruxelles, plusieurs autres villes européennes ont été prises d’assaut par des manifestants courant mois d’août.

A Berlin, la surveillance était au maximum. Plus de 5000 demandes de manifestations anti-masques avaient été déposées au nom du mouvement “corona-rebelles”. Une action des groupes qui doutent de l’existence du virus. Le samedi 29 août 2020, ils étaient environ 38 000, partisans des théories complotistes,  conspirationnistes, d’extrême-droite ou encore anti-vaccins à se rassembler devant plusieurs administrations berlinoises. Ils dénonçaient les mesures liées au Covid, ressenties comme une entrave à leur liberté. Les manifestants réclamaient également la levée des règles et des restrictions destinées à endiguer la pandémie, qui continue de progresser.

Les images montrant plusieurs centaines de protestataires entrain de forcer des barrières et un barrage de police pour monter sur les marches du célèbre bâtiment du Reichstag à Berlin et tenter d’y pénétrer, ont marqué les esprits en Allemagne. Selon le chef de la police berlinoise Marco Langner, “Nous avons des informations selon lesquelles ils se mobilisent sur les réseaux sociaux dans toute l’Europe. Il y a aussi des appels non dissimulés à prendre les armes. Ils sont prêts à s’en prendre à l’Etat de droit. A nos yeux, un cap a été franchi.”

La police allemande a dû disperser la foule et procéder à 300 interpellations, les participants n’ayant pas respecté les règles barrières. Même scénario à Londres. Un millier de manifestants appelant à « la fin de la tyrannie médicale » se sont retrouvés sur le Trafalgar Square. Tandis qu’à Zurich, ils étaient plus d’un millier selon la police à réclamer « un retour à la liberté ».

Dans la capitale française aussi, ils étaient des centaines à crier “Liberté! Liberté!”. Le cortège a rapidement été encerclé par plusieurs dizaines de policiers. Certains éléments des forces de l’ordre ont dressé des contraventions de 135 euros pour non port du masque. Au total, 123 manifestants ont été verbalisés et une personne a été interpellée, a fait savoir la préfecture de police sur Twitter.

Alors que la seconde vague du coronavirus sévit partout en Europe et ailleurs, il est à espérer que ce type de manifestations se multiplient. Car, les restrictions vont davantage être imposées par les gouvernements.

Oscarine NANA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here