Le casse-tête se poursuit au tour de la ligue des champions de la CAF. Pour l’heure, l’on a que des ébauches de solutions. Rien d’officiel encore. La CAF prévoirait donc de faire disputer les demi-finales et finale de la Ligue des champions suivant le format initial aller et retour.  La date du 25 septembre est avancée pour le match aller et celle du 2 octobre pour la rencontre retour.  La finale pour sa part, serait programmée le 10 octobre. Cette approche ne calme pas pour autant la grogne des fédérations en compétitions. L’Egypte en occurrence s’en est méprise.


La rumeur enfle et l’Egypte sort ses griffes. Les pharaons réclament une égalité ne veulent pas un partage des rencontres avec leurs rivaux marocains. La fédération égyptienne de football veut voir, maintenu le système final four de cette dernière phase inédite de la ligue des champions de la CAF et l’a fait savoir à travers un communiqué cinglant adressé à la confédération africaine de football. Je cite « Nous demandons à la CAF d’appliquer les mêmes règles et le même format pour les autres demi-finales et les finales, tant pour la Ligue des champions que pour la Coupe de la Confédération».  L’Egypte ajoute que « Si la CAF insiste pour que les demi-finales de la Coupe de la Confédération soient disputées en un seul match, elles devront être jouées dans un lieu neutre afin qu’aucune des parties ne soit avantagée. » Ce qui n’est pour l’instant pas appliqué et ne semble visiblement pas changer d’ici là. L’Egypte est le seul pays qui a officiellement demandé à accueillir les demi-finales et la finale de la Ligue des champions au format préalable de final four.

La CAF aurait renoncé à cette formule en raison de la fronde des clubs marocains. Car les demies finales opposeront les Marocains du Raja et du Wydad Casablanca respectivement aux Égyptiens du Zamalek et d’Al Ahly). À la place, les demies auront lieu au format aller/retour comme habituellement. Rien ne change en revanche en Coupe de la Confédération où Rabat et le Maroc accueilleront bien le Final 4.

Les mises au point sur la question se multiplient entre les différentes fédérations et la CAF pour un objectif commun, sauver cette saison particulière de Ligue des champions de la CAF.

NDEDI LYDIENNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here