Gestion durable des ressources naturelles : Le rôle majeur que jouent les chefferies traditionnelles dans les succès des initiatives locales.

0
336
Spread the love

Un documentaire et un document retraçant leur contribution ont été présentés mercredi dernier à Yaoundé, au cours d’un atelier national. Les travaux étaient présidés par le président du conseil national des chefs traditionnels du Cameroun, Sa Majesté Alim Hayatou.

L’atelier avait pour objectifs de sensibiliser et susciter la mobilisation des chefferies traditionnelles pour plus d’implication dans la gestion des ressources naturelles de leur localité; de susciter l’adhésion des principaux acteurs étatiques et non étatique pour la prise en compte des leaders traditionnels dans leurs stratégies de mise en œuvre des projets et de présenter le document de capitalisation et de plaidoyer sur le rôle et l’importance des chefferies traditionnelles dans les succès des projets de développement et de gestion durable des ressources naturelles.

Un mini documentaire sur les chefferies traditionnelles a été présenté aux participants, suivi du document de capitalisation et du projet MoCheFP. C’est un document de 46 pages avec des photos illustratives qui retrace le rôle de la chefferie traditionnelle dans les succès des projets de développement : cas de la gestion durable des ressources naturelles. Il a été réalisé par le Rectrad- le réseau des chefs traditionnels d’Afrique pour la gestion durable de la biodiversité et des écosystèmes de forêts avec l’appui financier du programme Giz-Propfe. Les systèmes de gouvernance traditionnelle en Afrique noire : cadre conceptuel ; l’implication des chefferies traditionnelles dans la gestion durable des ressources naturelles : entre complémentarité et exclusion ; et la pertinence de l’implication des chefferies traditionnelles dans les initiatives en faveur de la gestion durable des ressources naturelles sont les principales parties de ce document. Elles sont précédées d’un avant-propos du président du conseil national des chefs traditionnels du Cameroun ; du mot du Rectrad ; de la définition des sigles et abréviations ; d’un résumé exécutif et du contexte et justification.

Quant au projet MoCheFP qui a été présenté, il vise à mobiliser les chefferies traditionnelles et les femmes du Cameroun pour la plantation d’arbres à usages multiples et des produits forestiers non ligneux à haute valeur dans le cadre des initiatives Afr100 et Redd+ au Cameroun.

Les travaux ayant connu la participation active des chefs traditionnels du Cameroun et quelques acteurs du secteur des forêts se sont achevés par une table ronde axée sur « le rôle pour les chefferies traditionnelles dans les succès des projets de développement et de gestion durable des ressources naturelles : pertinences et quelles pistes d’actions ».

Demetrio WOUASSOM

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here