Jeunes et sexualité : L’ONG Synergies africaines brise le silence.

0
377

C’était le mercredi 20 novembre 2019 au lycée général Leclerc, au cours d’un atelier de renforcement des capacités des élèves d’une cinquantaine d’établissements d’enseignement secondaire de la ville de Yaoundé et ses environs.

Cet atelier initié par l’Ong Synergies africaines, avait pour objectif général d’intensifier la sensibilisation et l’éducation des jeunes sur les infections sexuellement transmissibles, le VIH et le SIDA dans le contexte actuel marqué par la mondialisation et la dépendance aux réseaux sociaux.

Les généralités sur le VIH ; l’impact des réseaux sociaux sur la sexualité des jeunes ; le rôle de la communauté éducative et la démonstration du port correct des préservatifs masculin et féminin étaient au menu des échanges placés sous le thème « les jeunes et la sexualité. » et animés par des experts.  Ils ont permis de renforcer le leadership et l’engagement des jeunes dans la lutte contre le SIDA ; de susciter l’accompagnement des encadreurs dans la sensibilisation pour briser les préjugés et les tabous qui entourent la lutte contre les IST et le VIH/SIDA en milieu jeune et de renforcer les connaissances des jeunes sur les facteurs de risque et les moyens de prévention des IST, du VIH et du SIDA. En outre, les échanges ont permis d’encourager les jeunes à connaitre leur statut sérologique et de sensibiliser la communauté éducative sur l’influence des réseaux sociaux sur le comportement sexuel des jeunes.

L’enregistrement d’une édition spéciale de l’émission télévisée « parlons-en. » sur le thème « l’influence des réseaux sociaux sur les comportements sexuels des jeunes » est venu mettre un terme cette activité organisée dans le cadre de la 4e édition du mois camerounais contre le SIDA et de la célébration de la 31e édition de la journée mondiale de lutte contre le SIDA.

En rappel, un tiers des personnes infectées se retrouve dans la population jeune âgée entre 15 et 24 ans.

Demetrio WOUASSOM                             

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here