LA COVID 19 S’IMPOSE AU CHAN 2020

0
1080

Le Chan 2020 qui se déroule en terre camerounaise depuis le 17 janvier 2021, est la première compétition majeure sur le continent depuis la crise sanitaire mondiale liée à la Covid-19. La Caf et le comité local d’organisation, ont mis en place une réglementation stricte.

A l’issue du débriefing de la première journée du Chan Total Cameroun 2O20 entre la CAF et le Comité local d’organisation,  il ressort que les journalistes désireux de couvrir la deuxième journée doivent impérativement faire un test Covid. Les modalités pratiques du protocole s’étalent sur 72h. A cet effet, une plateforme et un numéro ont été mis à la disposition des journalistes afin de mettre leurs informations à la disposition de la commission médicale de la confédération africaine de football, chargée de faciliter les tests de dépistage pour le covid-19. Il est expressément indiqué qu’aucun journaliste ne sera admis sur les installations médias sans cette précaution. Cette mesure vient s’ajouter à celles déjà existantes, qui imposent par exemple la désinfection systématique des bancs de touches entre deux rencontres par des équipes spécialisées anti-covid 19.

Aussi, selon le directeur du tournoi, Michael Disake, le dépistage du Covid-19 a commencé pour les joueurs, les délégués et les officiels dès leurs arrivées à l’aéroport.

Parmi les règles mises en place par la Caf et la Fifa, pour contrer la pandémie, il y a l’obligation d’avoir un joueur par chambre d’hôtel au lieu de deux.

Les  équipes  qui sont testées 48 heures avant chaque match,  sont autorisées à avoir 10 joueurs sur une liste d’attente pour remplacer toute personne dans l’équipe de 23 hommes qui serait testée positive au coronavirus.

Une autre précaution, les stades sont remplis à 25 % seulement de leur capacité pour les matches de la phase de groupes, mais ce chiffre pourrait doubler pour les demi-finales et la finale si les fans gardent leurs masques, maintiennent une distance sociale et suivent les directives du Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here