CAMEROUN : Ministère de la Jeunesse et de l’Éducation Civique : Installation des responsables nouvellement promus.

Les responsables nouvellement promus dans les services centraux du MINJEC, ont été officiellement installés dans leurs fonctions le mardi 28 mai 2019. C’est la salle des conférences du Ministère de la Jeunesse et de l’Éducation Civique qui a abrité la cérémonie présidée par le ministre Mounouna Foutssou. Il leur a prescrit performance, loyauté et promotion du vivre ensemble harmonieux.

0
278
Spread the love

Les responsables nouvellement promus dans les services centraux du MINJEC, ont été officiellement installés dans leurs fonctions le mardi 28 mai 2019. C’est la salle des conférences du Ministère de la Jeunesse et de l’Éducation Civique qui a abrité la cérémonie présidée par le ministre Mounouna Foutssou. Il leur a prescrit performance, loyauté et promotion du vivre ensemble harmonieux.

Le décret présidentiel no 2019/237 du 09 mai 2019 nomme Sandjok Marc Armand Aimé au poste d’Inspecteur Général des programmes et méthodes d’enseignement et de formation; Mboutga Diyang et Elangwe Victor Sakwe sont quant à eux nommés par décret no 2019/1727 du premier ministre du 14 mai 2019 respectivement aux postes d’Inspecteur des Services no 2 et Inspecteur Assistant des Programmes et méthodes no 1. Pleins de vitalités et prêts à relever les défis à eux confiés, ces promus ne sont pas étrangers au MINJEC car tous y exercent depuis plusieurs années. Ce sont des hauts fonctionnaires, diplômés de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports.

 

Leurs nominations interviennent dans un contexte particulier marqué par plusieurs évènements dignes d’intérêts impliquant le ministère de la jeunesse et de l’éducation civique. On peut citer entre autres les échéances électorales attendues en 2019, la poursuite de l’intensification de la campagne nationale sur l’éducation civique et l’intégration nationale ; les menaces à la paix, l’unité et la cohésion sociale, l’accélération de la mise en œuvre du plan triennal spécial jeune pour la facilitation de l’insertion socioéconomique des jeunes…

En procédant à leurs installations dans leurs nouvelles fonctions, le ministre de la jeunesse et de l’éducation civique leur a demandé de contribuer à mener à bon port, les exigeantes ambitions de progrès et les légitimes espérances pour le bien-être des populations . Il les a engagé également à lutter sans relâche contre l’inertie, la corruption, l’insubordination hiérarchique, la rétention de l’information et des documents administratifs ainsi que d’autres comportements inciviques.

Les promus expriment leurs satisfactions et mesurent l’ampleur de leurs missions: 
« Je vais d’abord exprimer mes sentiment de gratitude au tout puissant qui a permis que cette grâce arrive. Je remercie également la hiérarchie qui m’a accordé la confiance pour cette lourde mission…nous allons poursuivre les actions entreprises par nos prédécesseurs » exprime le nouvel Inspecteur général des programmes et méthodes d’enseignement et de formation, Sandjok Marc Armand Aimé.

« Je suis très heureux ce jour et j’en exprime ma satisfaction à la hiérarchie pour cette marque de confiance placée à ma personne…Je mesure l’ampleur des défis qui m’interpellent à relever » relève l’inspecteur assistant des programmes et méthodes no 1, Elangwe Victor Sakwe.

Rappelons que le ministère de la jeunesse et de l’éducation civique est chargé de l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies appropriées pour faciliter la contribution de la jeunesse au développement du pays et à la promotion des valeurs de paix, de travail, de démocratie et de solidarité, l’éducation citoyenne et morale de la jeunesse, la promotion de l’intégration nationale, l’insertion sociale des jeunes ruraux et urbains…

Demetrio Wouassom.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here