Religion : Grand séminaire Notre Dame de l’immaculée conception de Nkolbisson : près de 900 prêtres et une vingtaine d’évêques formés en 50 ans.

0
535
Spread the love

Le jubilé d’or de cette institution a été célébré le dimanche 8 décembre 2019 au cours d’une messe pontificale que présidait à son esplanade à Nkolbisson au Cameroun et en Guinée Equatoriale, en présence du corps ecclésiastique, de plusieurs personnalités et fidèles.

Créé le 08 décembre 1969, le Grand séminaire Notre Dame de l’immaculée conception de Nkolbisson dirigé actuellement par l’Abbé Jean-Paul René Ondoua Omgba, offre des formations basées sur les sciences sacrées dont la théologie et la philosophie. Au service des hommes et de l’église, son cinquantenaire a été célébré dans la solennité sous fond de sentiment de satisfaction et de devoir accompli.

Les manifestations avaient pour thème central « le Grand séminaire de Nkolbisson 50 ans après : enjeux et défis d’un séminaire pour son rôle et sa mission dans la culture d’une vocation ecclésiale et sacerdotale authentique ».

Un tournoi sportif ; une soirée culturelle suivie d’une tombola ; un investissement humain et un symposium portant sur « le cinquantenaire du grand séminaire de Nkolbisson : regard rétrospectif et prospectif sur la pertinence d’une institution au service de l’église » ont meublé le menu des activités relatives à cette célébration.

Dans son homélie, le nonce apostolique, Julio Murat a demandé de « remercier le seigneur et le bienfaiteur, de demander pardon et de faire un examen de conscience et demander la force au seigneur pour continuer à trouver des grands formateurs afin qu’ils puissent continuer à former les jeunes »

Jadis le Grand séminaire Notre Dame de l’immaculée conception de Nkolbisson avait une vocation internationale et était inter-états. Au fil des ans, l’institution a changé, de nationale, elle est passée à provinciale.

Demetrio WOUASSOM

Réaction

Mgr Jean Mbarga, archevêque métropolitain de Yaoundé et ancien recteur de cette institution.

« La première preuve que nous ressentons en ce jubilé d’or est la fertilité vocationnelle de ces lieux et de notre pays. Nous pouvons remercier le seigneur que cette œuvre aussi délicate et prestigieuse, mais pleine de défis nous ayons pu la conduire à bon port jusqu’aujourd’hui (…) Je remercie toute la jeunesse qui est venu après nous continuer l’œuvre. Cette continuité est une espérance qui doit toujours exister »

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here