fbpx
21 C
New York
vendredi, juillet 30, 2021
spot_img

SMID : L’ADMINISTRATEUR PROVISOIRE PORTE PLAINTE CONTRE FRITZ NTONÈ NTONÈ AUPRÈS DU TGI DU WOURI

L’ancien délégué auprès de la CUD est accusé ainsi que ses complices, de détournement de deniers publics, d’entraves au fonctionnement du marché financier, non déclaration du conflit d’intérêt, entre autres.

Une plainte contre l’ex-délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, Fritz NTONÈ NTONÈ, a été déposée il y a quelques jours auprès du procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance (TGI) du Wouri, par l’administrateur provisoire de la Société métropolitaine d’investissement de Douala (SMID), François Maurice NJOH.   

Fritz NTONÈ NTONÈ est accusé de « détournement de deniers publics, entraves au fonctionnement du marché financier, non déclaration du conflit d’intérêt, défaut comptable, tenue irrégulière ou absence de comptabilité complicité de détournement de deniers publics complicité de non déclaration du conflit d’intérêt, complicité de tenue irrégulière ou absence de comptabilité, Article 74, 97, 184, 135-202), 313(1) 314 (1) du Code pénal », apprend-on dans la plainte.

L’administrateur provisoire de la SMID soutient que suite à sa désignation judiciaire par ordonnance de référé, il a posé des premiers actes conservatoires qui s’inscrivent dans le cadre des missions à lui fixées. Une fois entré en fonction, il a constaté déclare-t-il, avoir « un faisceau d’éléments contraires à l’orthodoxie managériale prévue par le législateur communautaire OHADA en matière de Droit de société commerciale et de groupement d’intérêts économiques mais qui s’intègrent aisément dans l’arsenal répressif prévu par la loi pénale ».

Fritz NTONÈ NTONÈ n’est pas le seul à être concerné par cette plainte. Emmanuel NEOSSI (directeur général de Neo industry), Julienne KOMNANG (ex-directrice générale de la SMID S.A), la société EDC- investissement-corporation Ecobank, en sont également cités.

La société EDC -Investment Corporation -Ecobank est accusée de complicité dans la restitution du bilan de l’opération d’appel public à l’épargne. Quant à Emmanuel NEOSSI, il aurait reçu plus d’un milliard à titre d’avance de démarrage dans le cadre de l’exécution du marché relatif à la construction du marché New Deïdo, au cours de la période du 03 octobre 2019 au 15 novembre 2019. Des travaux de construction que l’on l’accuse de n’avoir jamais effectués.

Ceci pourrait vous interessé

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Restez Connecter

2,593FansLike
58FollowersFollow
8FollowersFollow
0FollowersFollow
914FollowersFollow
SubscribersSubscribe

Derniers Articles

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir tous nos prochains articles en exclusivité dans votre boîte e-mail