CAMAIR-CO : LES DÉFIS DU NOUVEAU DIRECTEUR GENERAL

0
173

Louis Georges NJIPENDI KOUOTOU a été remercié, au cour d’un conseil d’administration extraordinaire de la Camair-Co, tenu le 07 janvier 2021.  Le nouveau directeur,  Jean-Christophe ELA NGUEMA est présenté comme le sauveur d’une compagnie moribonde.

La Camair-Co est engluée dans d’énormes difficultés financières avec un endettement de plus de 30 milliards de FCFA. Sur le plan technique, la compagnie est dépourvue d’avions. La flotte étant constituée de six aéronefs dont deux en bon état. Conséquence, toutes les dessertes extérieures ont été supprimées. La Camair-Co n’assurant qu’en moyenne les vols intérieurs.

Une situation qui a obligé  son conseil d’administration à faire le ménage dans la maison. Conséquence : un nouveau  directeur général, septième depuis sa création en 2011. Le directeur sortant Louis Georges NJIPENDI a été nommé le 27 mai 2019. Il passe les clés à Jean-Christophe ELA NGUEMA. Cette décision du conseil d’administration intervient 19 jours après le limogeage de 130 employés de la compagnie par l’ex-directeur général.  Une décision que Louis Georges NJIPENJI avait justifié par la situation critique que traverse l’entreprise depuis le début de l’année, aggravée par la pandémie du corona virus qui a obligé la compagnie à un arrêt d’activité pendant des mois.

Jean-Christophe ELA NGUEMA qui prend les commandes de la Camair-Co ; est officier supérieur de l’armée camerounaise. Diplômé de l’école royale de l’air de Marrakech, au Maroc. Ce  colonel de l’armée de l’air, était jusqu’à sa nomination en service au service des déplacements présidentiels de l’Etat-Major particulier de la présidence de la République. Il prend les règnes d’une compagnie qui traverse d’énormes difficultés.

Sa nomination lui permet de devenir le deuxième militaire à occuper le poste de DG d’entreprise publique au Cameroun, après  le colonel Mathieu TIATI à NGAE qui dirige l’Unité de Traitement Agricole par Voies Aériennes (UTAVA).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here