PRÉFECTORALE: FRANCOIS FRANKLIN ETAPA, L’ESPOIR DES BAMBOUTOS

0
127

François Franklin Etapa a pris les commandes ce lundi, trois après l’attaque meurtrière du poste de control mixte de Matazem dans l’arrondissement de Babadjou, qui à causé la mort de six personnes , notamment trois gendarmes, un policier et deux civiles

La cérémonie de passation de commandement entre les préfets entrant et sortant du département des Bamboutos, s’est tenue ce lundi 11 janvier 2021 dans un contexte particulier, marqué par la tuerie de Matazem à Babadjou, l’un des quatre arrondissements du département des Bamboutos le vendredi 8 janvier 2020.

Ce triste événement semblait trop ressent pour ne pas occuper une place de choix dans la cérémonie. Occasion pour le  Awa Fonka Augustine, Gouverneur de la région de l’Ouest de passer un message de réconfort familles touchées avant d’instruire au préfet entrant, le renfort systématique de la sécurité dans tout le département des Bamboutos. Car au-delà des possibles attaques des sécessionnistes, compte tenu de la proximité du département avec le Nord-Ouest, les Bamboutos font face au grand banditisme, aux crimes rituels, à la culture du chanvre indien pour ne citer que ceux-là.

A  56ans, Franklin François Étapa, administrateur civil principal, ne sera pas en séjour de tout repos dans le département des Bamboutos si on ne s’en tient qu’aux attentes de Awa Fonka Augustine, gouverneur de la région de l’ouest : « J’attends du nouveau préfet, qu’il remobilise les populations pour le développement, qu’il travaille en collaboration avec les communes en cette période de décentralisation, et surtout, qu’il mette fin aux incursions des séparatistes. »

Franklin François Étapa, précédemment préfet du département du Ndé, arrive dans les Bamboutos, en remplacement d’Ernest Ewango Budu muté dans le département du Ndé. C’est donc du poste pour poste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here