CAMEROUN : Axe Mandjou-Batouri, section Akokan-Batouri: le Covid 19 ne doit pas empêcher l’évolution des travaux.

0
119
Spread the love

Le Ministre des Travaux Publics Emmanuel NGANOU DJOUMESSI a présidé le 30 Avril 2020, une séance de travail par vidéo conférence pour évaluer le niveau d’avancement des travaux de construction de la section Akokan-Batouri, longue de 45 Km.

Le taux d’avancement est aujourd’hui estimé à 52% sur une consommation des délais de 82%. De manière générale, les terrassements sont rendus à 88% exceptée la traversée urbaine de la ville de Batouri, soit 38 Km sur 45. Onze dalots sont déjà achevés sur les 18 à construire, tout comme 22 buses sur 25. Au même moment, le montage de la centrale à béton est déjà achevé et sa mise en service est imminente. Aussi, l’entreprise ZTCC en charge de la réalisation de cette importante infrastructure annonce l’acquisition du rouleau compacteur et du distributeur de bitume. Dans le registre des contraintes, SCET-TUNISIE / INFRASOL la mission de contrôle parle du déplacement du réseau CAMWATER entre le PK 32 et le PK 39. Pareil pour ce qui est du réseau CAMTEL dont le processus de déplacement est arrêté depuis février 2020.

Pour cause de Pandémie dû au COVID-19, la mission de contrôle déplore une démobilisation totale de l’entreprise. Sur ce sujet précisément, le chef cellule de communication, sous instruction du Ministre des Travaux publics, a rappelé le contenu d’une lettre circulaire du MINTP signée le 31 mars 2020. Celle-ci prescrit la poursuite des activités de chantier, dans le respect scrupuleux des mesures barrières édictées à la fois par l’OMS, le chef de l’État et le ministère de la Santé Publique, avec dans les prochains jour, l’édition d’un guide spécifique au secteur BTP initié par le MINTP. Le Maître d’ouvrage dans un ton ferme a instruit la reprise sans délai des travaux sur la section Akokan-Batouri; une mesure prise unilatéralement par l’entreprise et qui pourrait être imputée à l’entreprise qui assumera les conséquences de cette démobilisation a-t-il fait savoir. Les déplacements des réseaux ne doivent pas constituer un obstacle particulier à l’avancement des travaux, il a conseillé à l’entreprise de procéder à une identification des réseaux avec le concours des concessionnaires, protéger ceux-ci et avancer avec les travaux. De même pour les habitations et autres tombes.

Il faut par ailleurs relever que l’entreprise est en attente de payements de plusieurs décomptes. Une situation qui suscite l’attention du Maître d’ouvrage qui a annoncé des payements à la suite de la régularisation d’un payement en cours.

Camer Press Agency

close

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here