Ministère de l’Administration Territoriale : Don du Chef de l’état aux 360 communes du pays

0
190
Spread the love

L’esplanade de l’hôtel de ville de Yaoundé a servi le mardi 28 Avril 2020, à la présentation aux hommes et femmes de médias avant son acheminement dans les dix régions du Don spécial du président de la république aux populations camerounaises dans le cadre de la riposte face à la menace du Covid-19 (Coronavirus Disease).

Constitué d’un ensemble de produits fabriqués localement (des cartons savons, des seaux, des caches nez, des eaux munies de robinets, des gangs de protection et des solutions hydro allergiques) d’une valeur de 2 milliards de francs CFA, le Don du président Paul BIYA en direction des populations des 360 arrondissements que compte notre pays est une réponse pour le plan de riposte national face à la pandémie du coronavirus qui menace l’humanité entière dont notre pays n’est pas épargné. Le ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji a tenu à préciser que cet acte vise à protéger nos populations dans les zones qui n’ont pas encore connus de cas confirmés à ne pas en avoir, mais aussi à accentuer la sensibilisation des populations sur les mesures barrières pour éviter sa propagation dans les zones où le virus a déjà fait son apparition à travers des cas confirmés. La commune étant la plus petite unité administrative de notre pays, l’objectif est d’accompagner sur l’ensemble du territoire les populations dans la lutte contre le Covid-19 car c’est une affaire de tous et de chacun de nous sans distinction. Pour l’acheminement dans les dix régions, l’armée républicaine a été réquisitionnée à travers la gendarmerie nationale pour assurer le convoi.

Sur le plan local, il revient aux gouverneurs des régions de réceptionner et de s’assurer que toutes les communes de son territoire de compétence sont servies.  Présidée par le Minat avec à ses côtés le gouverneur de la région du Centre Naseri Paul BEA, le préfet du Mfoundi Jean Claude Tsila et le Maire de la ville Luc MESSI ATANGANA, cette cérémonie a connu une participation massive des hommes et femmes du commandement territorial de la  région du centre en général et du département du Mfoundi particulier. Sous la houlette du premier ministre chef du gouvernement, une vingtaine de mesures barrières ont été rendu public afin de rendre efficace le plan de riposte national contre le Covid-19.

A propos du Coronavirus

C’est dans l’empire du milieu (Chine) qu’est partie la pandémie qui aujourd’hui, menace tous les êtres humains de la planète. C’est en Décembre 2019 que plusieurs cas de pneumonie impliquée  sont déclarés à Wuhan dans la province de Hubei. Ils ont été ensuite identifiés comme des pneumonies causées par un nouveau coronavirus qui est principalement transmis par des gouttelettes provenant de la toux et des éternuements et pour la plupart des cas liés à un contact direct (dans un rayon de 2 mètres environ). La période d’incubation pouvant aller jusqu’à deux semaines (14 jours). Les personnes infectées par le virus  présentent des symptômes à des degrés divers, dont la plupart ressemblent à un Rhume ou une grippe ordinaire, certains avec de la fièvre ou une légère toux et d’autres avec une pneumonie, des difficultés respiratoires, et cela peut entraîner la mort du patient. 

Réaction

Paul ATANGA NJI, Ministre de l’administration territoriale

« Il y a de cela une semaine que le président de la république Paul BIYA avait pris la décision d’accorder des Dons, un don d’une valeur de 2 milliards de francs CFA en direction des 360 communes sans exception, du jamais vu. Le chef de l’état a pensé qu’il fallait contenir  le coronavirus au niveau des arrondissements afin d’éviter la propagation afin de l’étouffer à ce niveau, c’est la raison pour laquelle il a choisit l’approche de proximité. Et pour encourager les mesures barrières, il a donc doté chaque arrondissement de tout le nécessaire pour une bonne riposte avec des tests de dépistage rapide au bout de 10 minutes, des appareils pour respiratoires pour les hôpitaux dans la dotation que nous allons faire au ministère de la santé. Le chef de l’état est un homme qui agit comme vous le voyez  même si certains veulent qu’il parle, c’est un homme d’action. Il a insisté que ce don atteigne les couches les plus défavorisées. Il était important que le monde entier sache ce que nous faisons, ce n’est pas en lançant les mots irresponsables et stériles dans les médias qu’on va combattre le coronavirus. Toutes les initiatives sont les bienvenues et le premier ministre qui pilote reste ouvert aux suggestions mais ce qui ne sera pas fait dans le cadre du strict respect de la loi sera interdit ».

Clément NOUMSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here